Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Addio-Colonnello
Série : Daffodil    tome 1 

Scénario : Frédéric BRREMAUD
Dessins : Giovanni RIGANO
Couleurs : Paolo LAMANNA

Soleil , coll. Start, janvier 2004
 
Cartonné
Format 295 x 215
44  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-632-7
 
Quatrième de couverture
     Addio-Colonnello est une ville lointaine, un port au-delà des océans, à des lunes des terres de Bohème !
     Un événement inquiétant vient de s'y produire : Nosferatu s'est lancé à l'assaut de la ville avec tous les vampires de son comté !...
 
Critiques
     La société des vampires est gouvernée par un parlement de sept lords. Mais l'un de ceux-ci, Nosferatu, a trahi. Enfreignant les règles, il s'est attaqué à la ville d'Addio-Colonnello avec ses hordes démoniaques qui y sèment la terreur. e parlement envoie alors les trois jolies vampires Daffodil, Globuline et Achile pour enquêter sur place. Nosferatu n'est-il pas lui-même sous l'influence d'une créature plus mystérieuse ?
     Bien qu'un peu excité — mais moins confus que d'autres histoires de Brrémaud, notamment sur Robin Hood — le scénario est plutôt sympathique. Ces trois « drôles de dames » vampiresses qui doivent arrêter un de leur congénère, la rivalité qui se dessine entre Nosferatu et le chef de la police qui souhaite obtenir l'immortalité, l'existence d'une entité supérieure au rôle encore incertain, tous ces éléments forment une intrigue assez solide même si l'accent est mis sur l'action.
     Mais la véritable réussite de l'album, c'est son ambiance curieusement à la fois chaleureuse et morbide. En témoigne le trouble que l'on ressent à suivre ces trois agents que l'on peut trouver à la fois charmantes et monstrueuses, à la fois amusantes et terrifiantes. Car n'oublions pas qu'elles sont de véritables vampires et qu'elles n'hésitent pas à assouvir leurs besoins de sang et de violence lorsqu'il le faut, sans le moindre état d'âme. Et bien qu'elles semblent éprouver un petit faible pour les deux jeunes garçons humains qu'elles ont pris en otage, il ne fait pas de doute qu'elles seraient prêtes à les dévorer le cas échéant. Tout l'album flotte dans cette ambivalence, car les auteurs ont su trouver le juste dosage en évitant de rendre leurs héroïnes trop gentillettes ou au contraire trop repoussantes.
     Cette ambiance particulière est en grande partie due au dessin de Rigano, l'un des dessinateurs de Monster Allergy, dans la mouvance de ce style « italien » découvert entre autres avec Sky Doll : cadrages dynamiques, couleurs à la fois vives et crépusculaires, touche disneyenne pour les visages et les créatures...
     Bref, un premier album très plaisant, qui conviendra aux jeunes amateurs de fantastique et d'ambiances joyeusement malsaines.

Pascal Patoz          
nooSFere          
15/02/2004          

     Panique au Parlement des Vampires : Nosferatu a pris d'assaut toute une ville avec les vampires de son comté. Trois jolies agents vampires sont envoyées pour l'arrêter... Par le dessinateur de Monster allergy (chouette !)... mais sans le scénariste (aïe !). L'humour tombe à plat, l'intrigue piétine et, la dernière page tournée, on réalise qu'on n'a pas lu grand chose. Le tome 2 a du boulot s'il veut rattraper les dégâts.
     (note : Bof, yapôtrocool)

Philippe Heurtel          
Bifrost n°34          
01/04/2004          
Mise en ligne le 15/09/2005          


Base mise à jour le 6 mai 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017