Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Duelum magickum
Série : Le Collège Invisible    Album précédent tome 4  Album suivant

Scénario : ANGE
Dessins : Régis DONSIMONI
Couleurs : Sébastien BOUET

Soleil , octobre 2004
 
Cartonné
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-918-0
 
Quatrième de couverture
     C'est la panique !
     La délégation du Collège de Péquaure, dans le Berry, a débarqué au Collège Invisible. Ils viennent pour disputer un grand duel magique, profs contre profs, élèves contre élèves.
     Où est le problème ?
     C'est Merlin, le cousin de Guillaume. En magie, c'est le boss.
     Et Guillaume ? En magie, c'est toujours une quiche.
     Alors si le collège veut l'emporter, il n'y a plus qu'une seule solution. Il va falloir tricher. A mort.
 
Critiques
     Voici le tournoi inter-collèges : le collège Invisible doit affronter le collège de Péquaure — le favori puisque vainqueur depuis plusieurs années. Le collège Invisible doit absolument gagner et pour cela tout les moyens sont bons... même la triche et la débrouille (ce qui est valable aussi pour l'autre équipe). Les étapes du tournoi se succèdent donc, pleines de rebondissements et d'imprévus. La rivalité des adversaires atteint son comble pour le dernier duel, celui où combat Merlin, le cousin de Guillaume, le meilleur élève de Péquaure : là encore, le « Fair-Play » n'est vraiment plus de mise...

     Dans ce quatrième tome, on retrouve le même ton bon-enfant du collège Invisible, cette école où les sorciers toujours aussi malicieux nous entraînent dans des gags accrocheurs et bien relevés... L'histoire tient la route, sur la trame classique du défi inter-collèges ou inter-classes qui constitue souvent le morceau de bravoure des romans de collégiens — comme le match de Quidditch chez Harry Potter. Guillaume étant un anti-héros, il est naturel que le traditionnel sens de l'honneur qui oblige les bons à gagner sans tricherie soit ici mis à mal.
     Les auteurs ont même enrichi l'affrontement en faisant débarquer La Mort dans l'enceinte du collège, invoquée par un garçon dont le rituel a mal tourné, et source de nouvelles péripéties.

     Le dessin est toujours aussi expressif et débordant de vivacité. Bien pensés, tous les ingrédients sont réunis pour que la Chantilly monte, rendant savoureuse cette aventure à déguster en famille.

Martine Lavogez          
nooSFere          
28/11/2004          

     Le Collège Invisible affronte les élèves de Péquaure dans un duel de magie. Bon, tout le monde triche un peu, mais ce n'est pas le plus grave : la Mort a été invoquée, le sort a foiré et le monde est menacé. A Guillaume de le sauver... ce qui n'est pas gagné vu que Guillaume, c'est un peu Harry Potter version cancre...
     On ne change pas une recette qui marche : beaucoup de parodie et de dérision, des clins d'œil, des gags et des répliques qui font mouche, des idées bien débiles (ha, le match de foot magique !). La grippe avait déjà son vaccin ; avec Le Collège invisible, la morosité a le sien.
     (Note : Y a trop d'la bombe !)

Philippe Heurtel          
Bifrost n°37          
01/01/2005          
Mise en ligne le 08/07/2006          


Base mise à jour le 19 février 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017