Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Cicatrices
Série : Orbital    tome 1  Album suivant

Scénario : Sylvain RUNBERG
Dessins : Serge PELLE
Couleurs : Serge PELLE

Dupuis , coll. Repérages, avril 2006
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 2-80013796-7
Voir une planche.
Autre planche.
 
Catalogue éditeur
     Caleb et Mézoké forment un binôme exemplaire : c'est la première fois dans l'histoire de la galaxie que leurs peuples respectifs accèdent à cet honneur. Les Sandjarr, le peuple de Mézoké, s'étaient tenus à l'écart des instances politiques intermondiales jusqu'à ce que les guerres humano-sandjarr éclatent.
     Les humains avaient été écartés jusqu'à présent des plus hautes instances. Leur binôme revêt donc une importance symbolique.
     À peine sortis de leurs séances d'entraînement, les voilà embarqués pour leur première mission. Ils partent pour Senestam où un groupe de parias humains tentent d'exploiter illégalement une mine détenue par les Jävlodes.
     Basée sur un contexte géopolitique très riche, une fantaisie incroyable dans l'invention extraterrestre, comme dans les meilleurs « Valérian », cette histoire se déroule en deux tomes, cette première aventure se concluant dans « Ruptures », à paraître au printemps 2007. Caleb et Mézoké forment un duo de choc, mal assortis et pourtant très complémentaires ! Attention, les agents de l'ODI vont décoller...
 
Critiques
     Caleb est terrien, Mézoké une citoyenne Sandjarr. Agents de l'Office Diplomatique Intermondial, ils forment une équipe exemplaire : non seulement ils sont les premiers de leur race à accéder à une telle distinction, mais ils sont qui plus est censés symboliser le pardon des Sandjarr, ces derniers ayant été en effet proprement massacrés par les Terriens. Et voilà que nos deux agents de chocs, à peine sortis de leurs entraînements, sont envoyés sur Senestram pour arbitrer un conflit minier entre Terriens et Jävlodes...
     Premier volet d'un diptyque qui devrait initier une longue série, cet album SF est d'une richesse remarquable, tant du point de vue du substrat géopolitique qui s'y trouve développé que dans son décorum proprement science-fictif (à commencer par la profusion des races extraterrestres). Bref, si Runberg ne livre pas un scénario révolutionnaire, reste que son histoire est palpitante, que ses persos sont joliment caractérisés, le tout étant illustré par Pellé avec sobriété et précision dans un traitement graphique qui n'est pas sans rappeler un certain Mézières. Au total, une BD de space opera comme on en avait pas lu depuis longtemps. Du très bon !
     (note : Yatrod'labombe !)

Philippe Heurtel          
(article rédigé pour Bifrost n°43, non publié)          
Mise en ligne le 17/09/2007          


Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017