Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Les Ruines de l'Aréopage
Série : Acriboréa    Album précédent tome 2  Album suivant

Scénario : Sylvain CORDURIÉ
Dessins : Stéphane CRETY
Couleurs : Sandrine CORDURIE

Delcourt , coll. Série B, août 2006
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 2-7560-0147-3
 
Quatrième de couverture

2465

     Contrainte de trouver de nouveaux horizons pour assurer sa survie, l’humanité a envoyé une colonie dans le lointain Système de Ruivivar. Installés depuis près d’un demi-siècle sur la planète Acriboréa, les colons se préparent à accueillir la Seconde Vague et ses douze millions de migrants. Une arrivée historique qui mobilise l’attention de tous… y compris celle des natifs de Ruivivar.
     Ce récit retrace les destins de Jasper Niemeyer et Nathan Pallinger, deux hommes au centre de terribles événements dont l’enjeu ultime est la préservation du genre humain.

 
Critiques

     Acriboréa a vu, il y a un demi siècle, un premier flot d’immigration. Celle-ci semble s’être bien déroulée et la cohabitation avec les natifs pacifiques se passer correctement. L’arrivée d’une seconde vague, de douze millions d’individus, est imminente. Les phases d’accueil mobilisent les dirigeants qui, par ailleurs, doivent faire face à des attentats perpétrés par les Rempartisans, qui luttent contre le « destinage » une forme sauvage de discrimination et d’esclavagisme.
     Pendant que le colonel Nathan part en inspection sur le planète Hope, où les indigènes posent des problèmes, Niemeyer, le rebelle, est placé en quarantaine sur le C.O.R.E. C’est un vaisseau où sont isolés les Incertains, les douze personnes qui, comme lui, ont acquis des pouvoirs fantastiques sans trop savoir comment.
     La négociation entre Denshaw, le gouverneur de la communauté humaine et J’vez l’ambassadeur des Nominoss tourne mal, très mal… J’vez déclanche une vague d’énergie destructrice, qui s’enfle et ravage tout. Les douze doivent évacuer leur zone… Que peuvent-ils faire de leurs pouvoirs ?

     C’est un space opera raconté sur un rythme tonique avec des renversements de situations nombreux et variés. L’histoire de Sylvain Cordurié est fourmillante, et bien que le scénariste apporte des informations significatives vers la solution, il pose tant de nouvelles questions que…. Il nous offre une fable sur la colonisation, sur l’expansion de la race humaine et ses obligatoires exactions. L’homme est-il capable d’appréhender un milieu entièrement nouveau, lui qui n’a pas su comprendre l’environnement qui lui est naturel, celui dans lequel il évolue depuis des millénaires ?

     Le dessin de Stéphane Créty est dynamique, précis, réaliste. Il donne une dimension palpable et une crédibilité à l’univers du scénariste. Il faut souligner l'originalité des décors, qui fourmillent de détails, ainsi que celle des astronefs et engins futuristes.

     Les couleurs synthétiques de Sandrine Cordurié s’accordent au ton du récit et aux caractéristiques des décors. Il semble y avoir une véritable osmose entre le scénariste et la coloriste !

     Les Ruines de l’Aréopage confirme la très bonne impression ressentie à la lecture du tome un et signe une série de qualité.

Serge Perraud          
nooSFere          
13/09/2006          


Base mise à jour le 6 mai 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017