Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Sept psychopathes
Série : Sept    tome 1  Album suivant

Scénario : Fabien VEHLMANN
Dessins : Sean PHILLIPS
Couleurs : HUBERT

Delcourt , coll. Conquistador, mai 2007
 
Cartonné
Couleurs
ISBN 978-2-7560-0293-4
 
Critiques
     « C'est parce que chacun est persuadé qu'il est impossible ou impensable de tuer Hitler que celui-ci est devenu invulnérable. Voilà pourquoi vous choisirez vos sept tueurs parmi ceux-là même que notre société appelle commodément des 'fous', des 'psychopathes', des 'déviants'... et qui sont en réalité les seuls êtres capables de raisonnement hors norme. Ces esprits authentiquement libres tueront le führer parce qu'ils ignorent que c'est impossible... Ils le tueront parce que les nazis seront incapables de prévoir leurs agissements. » (p.10)

     Voilà une série basée sur un principe insolite : il s'agit de rendre hommage aux Sept samouraïs ou aux Sept mercenaires, par le biais de sept one shot racontant les odyssées de sept personnages dans des contextes fort différents. Chaque récit sera scénarisé et dessiné par une équipe différente.
     La première de ces aventures se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale. L'idée de départ, exposée par la citation ci-dessus, est toute simple : l'Angleterre décide d'envoyer sept psychopathes faire ce que personne d'autre n'a réussi : assassiner Hitler !

     C'est sans hésiter que je qualifierai cet album de chef d'œuvre, tellement la lecture en est enthousiasmante. Tout y est parfait. Le scénario, tendu et machiavélique. La mise en place des différents personnages, habilement caractérisés en à peine deux pages chacun — un travail d'une précision d'orfèvre ! La conclusion, surprenante, ouvrant des perspectives inattendues, se rattachant à l'Histoire caché et à l'uchronie — à ne surtout pas dévoiler. Le dessin, sombre et tourmenté, très inspiré des comics, parfaitement adapté à la folle noirceur du récit.

     En un seul album, les auteurs réussissent à nous raconter une histoire inattendue qui aurait facilement pu donner lieu à une série — avec par exemple un tome centré sur chaque personnage. Pourtant, tout est dit et l'imagination du lecteur suffisamment nourrie pour combler les éventuelles lacunes. Le récit est dense, implacable, sidérant. Un chef d'œuvre, redisons-le.

Pascal Patoz          
nooSFere          
02/07/2007          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019