Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Intégrale n°5 Mystérieuses créatures
Série : Spirou et Fantasio    Album précédent tome Int 5  Album suivant

Scénario : FRANQUIN
Dessins : FRANQUIN
Couleurs : LEONARDO

Dupuis , coll. Tous Publics, juin 2008
 
Cartonné
Format 300 x 218
176  pages  Couleurs
ISBN 978-2-8001-4119-0
 
Critiques

     Les Éditions Dupuis ont entrepris de faire revivre une partie de leur fonds de BD accumulé depuis plus de soixante ans. Mais par quoi faut-il commencer ? Le choix de l’éditeur s’est porté sur un des plus célèbres, un des plus emblématiques des personnages sortis de Marcinelle (La seconde capitale de l’École Franco-belge) : Spirou et son inséparable Fantasio. Mais, plutôt qu’une énième réédition, l’éditeur n’a souhaité reprendre que les aventures écrites et dessinées par André Franquin, reprises dans l’ordre chronologique. Même si ce dernier n’est pas le créateur du personnage, il est celui qui a su lui donner une dimension exceptionnelle et l’entourer d’un univers foisonnant d’innovations et de créativité. Outre les inventions de toutes natures, toutes plus étonnantes les unes que les autres, Franquin a développé un bestiaire fantastique.


     La plus célèbre figure de ce bestiaire est sans conteste le Marsupilami, un animal qui ne ressemble à rien de connu et dont les capacités sont infinies. S’il accompagne les héros dans leurs pérégrinations au long de nombre d’albums, leur sauvant la mise plus souvent qu’à son tour, il n’a eu le premier rôle que dans une histoire qui reste exceptionnelle : Le film de l’année, devenu Le Nid du Marsupilami, pour sa parution en album.
     André Franquin avait besoin de changer de registre, d’abandonner quelque temps les aventures trépidantes qu’il inventait pour ses héros depuis dix ans. Parce qu’il aime bien le personnage de Seccotine, la rivale de Fantasio en matière de reportages, il imagine de projeter le film qu’elle a réalisé sur les marsupilamis au cœur de la forêt de Palombie. Il en résulte une histoire pleine de poésie, de tendresse et d’humour. Avec la loi universelle de la survie, dite loi de la jungle, l’auteur multiplie les trouvailles. S’il reprend la base de gags bien connus, il introduit une fraîcheur, une tendresse tout en conservant le climat de tension de la série et son côté drolatique. Cet album reste d’ailleurs, pour les aficionados de Spirou, un des meilleurs de l’auteur.

     Un autre animal exceptionnel, un dinosaure, sera le héros du Voyageur du Mésozoïque. Avant 1957, personne n’avait pensé à ramener à la vie des animaux préhistoriques. C’est Jurassic Park avant l’heure ! Même si ce dinosaure n’a pas intégré la suite de la saga, (c’est un personnage vraiment encombrant)  il mérite toutefois le détour pour l’univers que l’auteur a crée autour de cet animal et l’humour acide dont il fait preuve, préfigurant celui d’Idées noires.

     Outre ces deux récits, l’intégrale inclut deux histoires courtes, Fantasio et le Siphon, Les patins téléguidés, parues dans Spiroupoche, un journal publicitaire lancé en 1957 pour quelques numéros.
     Vacances sans histoires est un festival automobile. L’auteur qui était fasciné par la vitesse et le mouvement de ces engins, s’est fait plaisir. De plus, à l’époque, chaque album comportait soixante planches, un format qui ne convenait pas à Franquin. Celui-ci devait donc fournir des compléments pour terminer ses albums. C’est également le cas de La Foire aux gangsters, (dans le présent recueil) pour compléter Le Gorille a bonne mine.

     Cette série d’intégrales redonne tout son éclat à l’imagination sans limites de l’auteur, son goût pour l’innovation et permet de mieux mesurer les apports que nous lui devons dans la construction de la BD jeunesse. Ce volume comporte, comme toutes les Intégrales, un volet bibliographique remarquable.

Serge Perraud          
nooSFere          
04/08/2008          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2022