Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Un miroir pour les observateurs / Davy

Edgar PANGBORN

Traduction de Christine CHABRIER
Illustration de Philippe CAZA
OPTA, coll. Club du livre d'anticipation n° (44)
Dépôt légal : août 1973
500 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : néant   
Genre : Science Fiction 
Tirage limité à 5 000 exemplaires numérotés + 120 H.C.



    Quatrième de couverture    
     Un miroir pour les Observateurs est le journal d'un de ces étrangers à notre monde, un de ces maîtres clandestins qui poursuivent sur toute la terre une guerre permanente dont l'issue demeure incertaine.

     Mais les hommes, les terriens, eux aussi, peuvent faire la guerre.
     Ils peuvent même ravager ce monde, le couvrir de cendres radioactives. C'est au lendemain de ce cauchemar que s'éveille Davy, dans une ébauche de civilisation précaire, une Amérique méconnaissable ramenée plusieurs siècles en arrière, pleine de dangers et d'interdits, de promesses.

     Un miroir pour les Observateurs s'est vu décerner le Hugo international et Davy, a été salué par la presse américaine comme le roman le plus osé de la S.F., le Tom Jones du futur.

     Edgar Pangborn, né en 1909 à New York, journaliste, chroniqueur et fermier, fut l'une des grandes révélations de l'âge d'or de la science-fiction.


    Sommaire    
1 - (non mentionné), Avant-propos, pages V à VI, Introduction
2 - (non mentionné), Bibliographie des oeuvres d'Edgar Pangborn, pages VII à VIII, Bibliographie
3 - Un miroir pour les observateurs (A Mirror for Observers), pages 7 à 226, Roman, trad. Christine CHABRIER
4 - Davy (Davy), pages 233 à 497, Roman, trad. Christine CHABRIER

    Prix obtenus    
International Fantasy, fiction, 1955
 
    Critiques    
 
     Critique tirée de la rubrique « Diagonales » signée par Alain Dorémieux
     Deux romans très disparates. Davy est une des œuvres les plus inutiles qu'on ait pu lire sous la plume d'un auteur de science-fiction. Les tribulations d'un héros picaresque à la Tom Jones dans un monde post-atomique essentiellement rural servent de trame (fort lâche) à une action inconsistante qui s'enlise dans les détails et se noie dans le prosaïsme. Par contre, dans Un miroir pour les observateurs, écrit dix ans plus tôt en plein milieu des golden fifties, Edgar Pangborn se montre un écrivain de SF réaliste et convaincant, qui donne une version supérieure du thème « ils sont parmi nous », avec une finesse littéraire remarquable (ces qualités valurent au roman un Hugo en 1955). Le contraste entre ces deux livres illustre une fois de plus le handicap du CL.A., que sa formule oblige vaille que vaille à réunir deux romans d'un même auteur, même si un seul des deux offre un authentique intérêt.

Alain DORÉMIEUX
Première parution : 1/1/1974 dans Fiction 241
Mise en ligne le : 16/11/2015


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies