Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Merlin l'Ange Chanteur

Catherine DUFOUR

Cycle : Quand les Dieux buvaient  vol. 3


Illustration de Didier GRAFFET

NESTIVEQNEN , coll. Fractales / Fantasy
Dépôt légal : mars 2003, Achevé d'imprimer : mars 2003
Première édition
Roman, 256 pages, catégorie / prix : 14,90 €
ISBN : 2-910899-69-1
Format : 13,0 x 20,0 cm
Genre : Fantasy


Autres éditions
   in Blanche Neige contre Merlin l'enchanteur, LIVRE DE POCHE, 2009
   in Blanche Neige contre Merlin l'enchanteur, 2009

Quatrième de couverture
     Tout le monde connaît Merlin. Tout le monde sait qu'il est amoureux de la Dame du Lac.
     Mais savez-vous que c'est un ange ? Qu'il a une voix merveilleuse ?
     Et le cœur le plus dur que l'on puisse trouver depuis le début jusqu'à la fin des temps ? Depuis les bûchers de l'inquisition jusqu'aux cyberguerres interplanétaires ! Plus noire encore que celle de Blanche Neige.
 
     Et savez-vous qu'il aime autant le sang qu'un vampire ?...
 
     Catherine Dufour est née en 1966.
     Elle commence à écrire à l'âge de 7 ans. À 27 ans, elle découvre Terry Pratchett, jette 3,5 kilos de manuscrits à la poubelle et recommence tout à zéro.
     Deux romans plus tard, elle gagne le prix Merlin de la fantasy francophone 2002.
     Par un étrange paradoxe temporel, "Merlin l'ange chanteur" a été écrit 2 mois auparavant.
Critiques
     Résumer un tel livre ? Désolé, mais non. Trop compliqué. Lisez-le, plutôt.
     Hein ? Bon, OK, quelques indications : sachez qu'on y parle entre autres d'un Archange, qui a besoin de la Foi la plus pure pour survivre. Tous les moyens lui sont ainsi bons pour susciter un motif de croyance dans les âmes des pêcheurs (et des autres). Comme il est de plus immortel, il va traverser les époques, depuis les Chevaliers de la Table Ronde (où il devient le Merlin du titre) jusqu'à notre futur, en passant par la Révolution française et les années sida. Entre-temps, la soif de sang est venue prêter main forte à la soif de Foi.
     Ça vous suffit ? Non ! ? Encore d'autres éléments ? Bon : l'Archange se voit adjoindre un Angelot qui fera office de bonne conscience ; on y croise des rois ou des papes « plus égocentriques qu'une toupie », un écrivain célèbre, mais moins que la créature qu'il a créée, des fées sorties tout droit des tomes précédents de la série... Bref, une distribution de premier plan !

     Après Blanche Neige et les lance-missiles et L'Ivresse des providers, Merlin l'Ange Chanteur est le troisième roman de la saga « Quand les dieux buvaient ». On retrouve ce qui a fait le succès des premiers tomes : des tonnes de jeux de mots, des personnages hauts en couleur, une écriture dense (trop ?) marquée par un style fait tout à la fois de tournures ancestrales et de modernismes. Mais l'humour omniprésent ne saurait étouffer le message de Catherine Dufour, la charge frontale contre la religion, prétexte à de nombreux massacres depuis le début de l'humanité. Le vampirisme « physique » des personnages rejoint celui, plus intellectuel, de certains qui s'érigent en maîtres à penser et à exister. L'horreur vient ici en contrepoint de l'humour : l'auteur est par exemple capable de nous faire rire de ses bons mots puis, à la ligne suivante, de nous glacer d'effroi à la description d'un bébé en train d'agoniser ou d'une cité dévastée par la peste.
     Mais cessons là toute tentative d'analyse, courez plutôt lire ce livre : l'Ange y chante assez juste.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 1/7/2003 dans Bifrost 31
Mise en ligne le : 1/8/2004


     Catherine Dufour, ou « et si Terry Pratchett avait été française », est un véritable phénomène. Dès Blanche Neige et les lance-missiles, son premier roman, l'accueil du public fut si enthousiaste qu'elle s'est immédiatement constituée une armée de fans inconditionnels et qu'elle a décroché sans surprise le premier Prix Merlin, remis en 2002.
     Dans ma chronique de ce premier opus, j'émettais des doutes quant aux possibilités de confirmer cette heureuse réussite en nous donnant des suites à la hauteur. Pourtant, le deuxième tome, L'Ivresse des providers, s'est révélé plus équilibré et encore plus savoureux, au point que le diptyque a fait l'objet d'une longue rubrique enthousiaste de Pierre Stolze dans le Bifrost n°26.
     Mais son armée de fans grandit sans cesse et voilà qu'à l'occasion de la parution du troisième tome, Bifrost remet ça dans son n°30 avec une longue interview menée par Richard Comballot, interview où se dévoile en partie le projet essentiel de l'auteur : « Je me suis aperçu que ricaner bêtement est un facteur de survie. Sur ce critère, je trouve que mes livres ont une utilité et qu'ils méritent de paraître. »

     Et pour ricaner, on ricane, parfois bêtement mais pas toujours. Merlin l'Ange chanteur ne démérite assurément pas face aux deux précédents tomes. Cette fois, Catherine Dufour nous embarque dans une vaste fresque historique, des origines de la Terre — du temps où elle était crêpiforme — jusqu'au web interplanétaire, en passant par le tout et le n'importe quoi qui a pu se produire entre deux au fil des siècles. On ne résumera pas dans le détail — ni même dans les grandes lignes — une intrigue aussi tortueuse que décousue. Signalons seulement qu'elle raconte entre autres les agissements de Merlin, un archange acariâtre dont la principale motivation est de se shooter avec la Foi qui jaillit parfois de la souffrance humaine...

     Imagination débordante et trivialité assumée font de ce nouvel opus une parodie décapante où rien n'est respecté, à la grande joie du lecteur. Les épatantes couvertures de Didier Graffet augmentent encore le plaisir de lecture, au point que le tandem de choc Dufour-Graffet n'a décidément rien à envier au duo Pratchett-Kirby.
     Les amateurs de fantasy humoristique — ainsi que tous ceux qui détestent la fantasy mais qui aiment rire — n'ont plus aucune excuse pour manquer ce cycle loufoque de la phénoménale Catherine Dufour.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 1/6/2003 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74132 livres, 82197 photos de couvertures, 69756 quatrièmes.
8527 critiques, 40108 intervenant·e·s, 1541 photographies, 3735 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.