Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Attaque des Clones

Robert Anthony SALVATORE

Titre original : Star Wars - Episode II - Attack of the clones, 2002

Cycle : Star Wars - les films  vol.

Traduction de Jean-Marc TOUSSAINT
Illustration de Steven D. ANDERSON

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Star Wars n° (20)
Dépôt légal : mai 2002
408 pages, catégorie / prix : 18,90 €
ISBN : 2-258-05338-2   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Il y a une grande perturbation dans la Force...

     Des cieux étincelants de Coruscant, où croisent d'élégants vaisseaux, aux jardins luxuriants de la verdoyante planète Naboo, la révolte gronde. La République semble avoir manqué à ses devoirs, même sous la tutelle du Chancelier Suprême Palpatine, élu dix ans auparavant pour sauver un gouvernement moribond. Un mouvement séparatiste menace de déclencher une guerre, et le Sénat est désespérément scindé en deux factions rivales, incapables de décider s'il faut lever une puissante armée et partir au combat ou tenter de préserver une paix bien fragile. Cet équilibre précaire une fois rompu, la Galaxie pourrait bien être plongée dans le chaos.

    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
L'Attaque des Clones , 2002, George Lucas
 
    Critiques    
     Ecrire la novélisation d'un film s'avère généralement un exercice hautement périlleux. Surtout quand il s'agit d'un univers aussi codifié que celui de la Guerre des Etoiles. On imagine que chaque livre de la série doit être supervisé par le maître d'œuvre George Lucas ou l'un de ses assistants ; dans ces conditions, l'imagination personnelle de l'auteur — qu'on oubliera sans doute beaucoup plus rapidement que le film lui-même — n'a aucune possibilité de s'exprimer. Seul transparaît son professionnalisme, à travers sa manière de trousser des scènes efficaces et cinégéniques. Sur ce point, on peut faire confiance à R. A. Salvatore, auteur prolifique — certains diront plus péjorativement tâcheron — qui s'est notamment signalé par de nombreux livres situés dans l'univers des Royaumes Oubliés. Son expérience lui permet de nous livrer une novélisation qui donne une bonne idée de ce qu'est le film. A savoir une oeuvre à mi-chemin entre la trilogie originelle et La menace fantôme. De la première, L'attaque des clones semble retrouver tant soit peu l'âme, qui manquait cruellement au premier épisode. Mais de la seconde, ce roman retient malheureusement la subtilité de l'éléphant dans un magasin de porcelaine.
     On le sait depuis bien longtemps, ce tome de la saga s'attache à la relation que nouent Anakin Skywalker et Amidala. Et là, malheureusement, il faut s'attendre au pire  : leur amourette digne d'un médiocre Harlequin s'étale sur de nombreuses pages sans grand intérêt. Heureusement, l'intrigue est découpée en deux fils parallèles, l'autre montrant de manière autrement plus convaincante un Ob-Wan Kenobi qui va de découverte en découverte. Les autres bonnes surprises sont la relative absence de l'ineffable Jar-Jar Binks, omniprésent dans le premier épisode, et un travail sur les personnages nettement plus approfondi que dans La menace fantôme.
     Toutefois, ces bons points ne sauraient faire oublier le véritable point faible de cette nouvelle trilogie : un cruel manque d'originalité. A chaque nouvelle histoire, on cherche vainement ce qui, dans le scénario, renouvelle un tant soit peu le thème. Dans le cas de L'Attaque des Clones, il faut se rendre à l'évidence : Lucas reprend une nouvelle fois les mêmes ingrédients pour les mixer différemment. Aussi aurons-nous droit au début du roman à une course-poursuite très efficace et, à la fin, à un combat au sabre-laser qui ne l'est pas moins. Bien sûr, un épisode de Star Wars sans duel au sabre ne serait pas vraiment un Star Wars, mais au-delà de ces contraintes de base, la pauvreté du scénario est frappante (hormis une scène violente sur Naboo, mais chut).
     Bref, le nouvel opus Star Wars marche sur les traces de son prédécesseur. Il comble certaines lacunes et rend un brin de souffle à la saga. Nul doute que les effets spéciaux du film seront encore une fois grandioses. Mais on ne pourra s'empêcher de penser que tout cela sent très fort le carton-pâte recyclé.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 12/5/2002 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.