Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Vent de trahison

James LUCENO

Titre original : Cloak of Deception, 2001

Cycle : Star Wars (non classés)  vol. ?? 

Traduction de Jean-Marc TOUSSAINT
Illustration de Steven D. ANDERSON

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Star Wars n° (19)
Dépôt légal : janvier 2002
420 pages, catégorie / prix : 18,90 €
ISBN : 2-258-05339-0   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Un tout nouveau volet de la saga Star Wars, dont l'action va directement conduire aux événements contés dans La Menace fantôme...

     « Le Chancelier n'a que peu de pouvoir... Il est traîné dans la boue par des accusations dénuées de fondement. Un scandale fabriqué de toutes pièces se fomente dans son entourage », déclare le Sénateur Palpatine à la Reine Amidala au cours de l'Episode Un. Remontant la chaîne d'événements incroyables qui vont plonger la République dans le chaos, Vent de trahison suit le destin du Chancelier Valorum dans sa perte du pouvoir suprême. Il nous raconte sa déchéance et nous présente les puissances néfastes qui tireront le meilleur parti de cette redoutable situation.
     Espérant calmer la vague grondante et croissante des opposants au regime, et régler les problèmes inhérents aux tractations commerciales, Valorum organise dans l'urgence une conférence au sommet sur la planète Eriadu. A sa requête, un groupe de Chevaliers Jedi est envoyé sur place afin de protéger les délégués d'attaques de groupuscules terroristes. Mais ce qui aurait dû être une simple mission de pacification va se transformer en une vaste opération au coeur du maelström politique.
     Car des forces mystérieuses agissent dans l'ombre, tirant expertement les ficelles dans le but de laisser la République exsangue. Et, à l'évidence, le Chancelier Valorum risque fort de ne pas être la seule victime...
 
    Critiques    
     Ce roman situé dans l'univers de Star Wars se déroule 32 ans avant les événements narrés dans l'épisode 4, à savoir La guerre des étoiles. L'omnipotente Fédération du Commerce, qui achemine toutes sortes de marchandises aux quatre coins de l'univers, supporte de moins en moins les attaques de groupes extrémistes et terroristes. Pertes humaines et financières s'accumulent. De son côté, le Chancelier Valorum veut imposer davantage de contrôles à la Fédération, qui conteste de plus en plus la souveraineté de la République. Celle-ci est beaucoup trop étendue pour que son gouvernement, situé sur Coruscant, puisse gérer convenablement toutes les planètes. Les deux parties, commerçants et « fonctionnaires », vont donc devoir entamer des tractations pour faire valoir leurs droits respectifs. Et le personnage de Palpatine, proche des marchands tout en étant Sénateur, est bien placé pour prodiguer des conseils à Valorum...
     Pour qui connaît la saga de Star Wars uniquement par les films, la lecture d'un livre appartenant à cet univers peut être surprenante. On s'attend en général à un sous-produit, un roman efficace, sans « prise de tête » inutile. Surprise : ce livre se révèle étonnamment ardu. Bien sûr, les scènes d'action sont légion, mais comme noyées – du moins au début – au sein des multiples tractations sur Coruscant. Comme, de plus, l'auteur sait qu'il écrit davantage pour des habitués que pour des lecteurs occasionnels, il ne cherche pas vraiment à exposer la situation clairement : le lecteur est censé posséder certains acquis préalables. Et quand l'histoire débute, on est au cœur de l'action et on y restera jusqu'au bout. Une intime connaissance du cycle est donc nécessaire pour savourer pleinement ce livre. Au passage, on rencontre un certain nombre de personnages « connus »  : Yoda (dont la syntaxe se révèle très énervante à la longue, avec sa manie de rejeter le verbe en fin de phrase), Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn, qui sont autant de bouées auxquelles le lecteur largué pourra se raccrocher. A vrai dire, on imagine que ce livre, par son écriture d'apparence très télégénique, pourra aisément se transposer sur d'autres supports, comme le jeu de rôle, pour lequel il ne serait pas impensable qu'il ait été écrit.
     Bref, les aficionados de Star Wars retrouveront certainement leur saga préférée avec un grand bonheur, le métier de l'auteur leur assurant un livre d'une facture fort honnête, alliant bagarres au sabre-laser et manipulations politiciennes. Les lecteurs aventureux et amateurs d'exotisme, eux, préféreront défricher des terrains moins balisés.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 8/4/2002 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62657 livres, 58929 photos de couvertures, 57147 quatrièmes.
7958 critiques, 34384 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.