Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Histoire naturelle des dragons

Michel MEURGER




TERRE DE BRUME (Dinan, France), coll. Terres Fantastiques - Essais n° (3)
Dépôt légal : mars 2001
250 pages, catégorie / prix : 18,14 €
ISBN : 2-84362-109-7   
Genre : Hors Genre



    Quatrième de couverture    
     Pour la première fois, un ouvrage quitte les sentiers battus de l'approche symbolique et mythique des dragons pour se livrer à une analyse détaillée du courant naturaliste qui, depuis la Renaissance, s'efforçait d'appréhender le reptile ailé comme une créature réelle, menant une existence discrète à l'abri de certains massifs européens.
     Histoire naturelle des dragons suit les évolutions de l'animal conjectural à l'intérieur d'un espace à caractère scientifique. A la recherche de pièce à conviction, les érudits s'aventurent dans les mondes souterrains de la Suisse et de l'Autriche. Les grands ossements exhumés serviront de matériaux probatoires à la thèse de la réalité des dragons. Dans le cadre d'une littérature spécifique, les experts prennent parti, visant à maintenir la créature à l'intérieur du champ spéculatif ou à l'en expulser. Les récits de rencontres des montagnards avec toute une ménagerie écailleuse continuent de s'accumuler. Au Siècle des Lumières, des savants comme Johann Jacob Scheuchzer soutiennent encore la naturalité du dragon, au nom de leur tentative de compromis entre tradition et innovation. Durant le siècle suivant, des individus persistent à traquer le modèle vivant de la bête légendaire dans les solitudes de Suède ou de Russie. La jeune paléontologie permet à certains vulgarisateurs de renouveler les définitions du dragon, tandis que sous la forme amoindrie d'un lézard énigmatique, le saurien fabuleux se maintient jusqu'à nos jours dans les cultures montagnardes.
     Histoire naturelle des dragons exhume un pan oublié de la découverte de l'espace européen.
 
    Critiques    
     «  L'on s'est concentré sur les données mythologiques, religieuses ou symboliques du thème, au détriment des aspects naturalistes [...]. Histoire naturelle des dragons, à l'inverse, prendra essentiellement en compte le dragon conjectural, appréhendé en termes de paléontologie des idées. [...] C'est bien de l'examen de conceptions de la Nature obsolètes dont il est traité ici, et non d'une tentative de révisionnisme zoologique visant à ranimer les cendres refroidies d'une créature spéculative.  »

     Comme en témoigne cette introduction, cet impressionnant essai offre un panorama très complet des descriptions naturalistes du dragon et des controverses suscitées par les savants, de l'Antiquité jusqu'au XXème siècle. Le « serpent volant  » a été observé de tout temps, en particulier dans les Alpes au XIXème siècle, et l'un des mérites de Michel Meurger est d'avoir colligé les multiples témoignages récupérés à des sources très diverses, toutes répertoriées dans d'abondantes notes.

     Il nous convie ainsi à une sorte d'enquête sur les traces d'un animal insolite, non pas d'une créature fabuleuse et symbolique mais bien d'une espèce qui fut longtemps considérée comme réelle quoiqu'insaisissable. Difficile pour le lecteur de ne pas être pris de vertige devant tant de descriptions détaillées, tant de données contradictoires, tant d'interprétations plus ou moins sérieuses qui ont traversé les siècles sans faiblir.

     La somme de travail représentée par cet essai est époustouflante. Michel Meurger y fait preuve d'une érudition sans faille et d'une méthode exemplaire, tout en évitant l'écueil de l'hermétisme et de la pédanterie. Son livre nécessite bien sûr une attention soutenue de la part du lecteur, mais il demeure captivant de bout en bout, même si l'on ne porte au dragon lui-même qu'un intérêt limité. A travers ce prétexte, c'est en effet toute l'histoire de la pensée humaine qui est abordée.

     Un ouvrage d'exception, qui éclaire d'un jour inhabituel la figure bien connue du dragon, en démontrant une fois de plus qu'un essai n'est pas synonyme d'ennui.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 28/4/2001 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62429 livres, 58430 photos de couvertures, 56908 quatrièmes.
7958 critiques, 34224 intervenant·e·s, 1310 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.