Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Temps des cerises

Christine RENARD



Illustration de VERONIK

KESSELRING
Dépôt légal : 1er trimestre 1980
224 pages
ISBN : néant   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Dans « L'année 1978-1979 de la Science-Fiction et du Fantastique » (ed. Julliard), Jacques Goimard écrivait : « Christine Renard est reconnue depuis longtemps comme le grand auteur féminin de S.F. en France, quelque chose comme notre Ursula Le Guin ou notre Catherine Moore nationale. On sait moins qu'elle écrit aussi du fantastique, et du meilleur. Mais on le saura bientôt... ».
     Oui, Christine, on le saura bientôt. Tout ce que tu as écrit avant ta mort, tout ce que tu as écrit avec toute ta sensibilité, avec ce style si personnel, tout cela sera publié, au fil des mois et des années. Ce recueil, « LE TEMPS DES CERISES », dont tu as encore eu le temps de corriger les épreuves, est la première de tes publications posthumes. Il y en aura encore beaucoup d'autres.

    Sommaire    
1 - Michel JEURY, Préface, pages 9 à 15, Préface
2 - Le Temps des cerises, pages 17 à 43, Nouvelle
3 - La Terre promise, pages 45 à 66, Nouvelle
4 - Aux abords des sources, pages 67 à 75, Nouvelle
5 - La Longue marche, pages 77 à 88, Nouvelle
6 - Lettre perdue, pages 89 à 119, Nouvelle
7 - Défense d'écrire dans la marge, pages 121 à 132, Nouvelle
8 - Car il faut que jeunesse se passe, pages 133 à 152, Nouvelle
9 - Beaux à faire peur, pages 153 à 178, Nouvelle
10 - A rayer de la carte, pages 179 à 185, Nouvelle
11 - Entre parenthèses, pages 187 à 210, Nouvelle
12 - Berceuse pour s'endormir, pages 211 à 219, Nouvelle
 
    Critiques    

     Christine Renard nous a quittés le 7 novembre dernier. Elle avait publié de nombreux romans, une douzaine de nouvelles dans Fiction et beaucoup ailleurs. Elle avait été l'un des quatre auteurs d'Utopies 75, avec Au creux des arches ; un des dix de Planète socialiste : ici, sa nouvelle. Château de cubes, un texte important, était le plus optimiste du recueil. Elle laisse aussi une œuvre inédite importante. Il faut lire ce Temps des cerises, chant de vie et d'espoir de celle qui allait mourir... En des circonstances ordinaires, je ne parlerais pas d'un livre dont j'ai écrit la préface, mais je veux redire encore une fois le plaisir que j'ai eu à découvrir ou à relire, puis à présenter, ces onze nouvelles : sept inédites et quatre reprises, dont trois proviennent de Fiction (1968, 1971 et 1977).
     La première a donné son titre au recueil. Elle se rattache à un thème que l'on pourrait ainsi définir : « Sous le règne de l'ultra-technologie ». De même : Lettre perdue. Défense d'écrire dans la marge. Beaux à faire peur. Entre parenthèses... Trois au moins de ces textes décrivent le pouvoir exorbitant des psychologues de l'avenir. La terre promise. Car il faut que jeunesse se passe et La longue marche se situent après la « grande destruction » ; A rayer de la carte, après la mort de la Terre.
     Pour donner à cette anthologie sa cohérence et sa couleur « Kesselring », ont été réunis les textes de Christine Renard qui avaient les résonances, sinon les plus politiques, du moins les plus actuelles et les plus vraies. Mais avec l'auteur des Mondes intérieurs (Nouvelles Frontières 3) et de La planète des poupées (roman qui doit être réédité par Presses Pocket), l'imaginaire garde toujours sa bonne et due part.

Michel JEURY
Première parution : 1/5/1980 dans Fiction 308
Mise en ligne le : 1/6/2009


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68978 livres, 76500 photos de couvertures, 64030 quatrièmes.
8383 critiques, 36571 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3709 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.