Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Ultime test

Piet LEGAY

Première parution : Paris, France : Fleuve Noir, Anticipation n° 1025, 1980


FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Anticipation n° 1025
Dépôt légal : 4ème trimestre 1980, Achevé d'imprimer : 20 septembre 1980
Première édition
Roman, 224 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-265-01433-8
Format : 11,0 x 17,6 cm
Genre : Science-Fiction

Couverture : doc. Vloo Young Artists.



Quatrième de couverture
     Délaissant la perfusion, les tables de vivisection et le petit cadavre de Kelaak, T'ang revint à son bureau en rotonde. Il enclencha plusieurs touches qui chacune correspondait à un secteur de la gigantesque bulle de transpax. Tour à tour apparurent les différentes parties du labo. Des enfilades de couloirs déserts, d'autres où circulaient des singes, deux primates qui se chamaillaient près de la salle de relaxation, le sas manuel parfaitement verrouillé, le sas automatique AUSSI, la centrale thermique qui...
     Son cœur fit un bond, l'écoutille en était ouverte. Or cette écoutille blindée n'était jamais ouverte...
Critiques
 
     Même sans nouvelle période glaciaire à l'appui, le froid stimule nos auteurs de SF. Et, coïncidence, à nouveau deux titres au Fleuve : Heyoka Wakan de Le May (voir autre critique enthousiaste de Vernay dans Fiction 310) 1 et L'ultime test de Piet Legay.
     Deïmos, boule de glace gravitant autour de Mars, n'a rien d'un paradis. Toutes les quatre heures, des tempêtes cycliques d'une violence inouïe font chuter la température de moins dix (la température normale sur Deïmos) à moins quarante. Blottis au creux de Basic-Lab III, le laboratoire expérimental, glaciologues et sismologues essaient d'arracher au planétoïde son secret (apparemment, Deïmos serait un bloc de glace pure, ce qui est rigoureusement impossible), tandis que les chercheurs du professeur T'ang étudient les possibilités d'accoutumance.au froid des primates (car les grands singes, préalablement « programmés » par la suggestion hypnotique, semblent appelés à devenir les esclaves parfaits de demain). Deïmos, le royaume des singes, du froid et de l'ennui... Mais bientôt de l'horreur, car la mort rôde dans Basic-Lab III. Cynthia Howell est assassinée, puis la petite guenon Kelaak. Quel est le coupable ? Homme, singe ou bien... Avec L'ultime test, Piet Legay a signé un récit sans prétention certes, mais prenant, original et bien ficelé.

Notes :

1. Avec laquelle je ne suis pas du tout d'accord. Heyoka Wakan est à mon avis un roman interminable, bavard et statique, à la lecture duquel on s'ennuie ferme.

Denis GUIOT
Première parution : 1/1/1981 dans Fiction 315
Mise en ligne le : 15/5/2008

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78005 livres, 89474 photos de couvertures, 73955 quatrièmes.
8689 critiques, 42413 intervenant·e·s, 1628 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.