Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Être mystérieux

John LUCK


Cycle : Léonox  vol. 6


Illustration de Atelier Pascal VERCKEN

LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES (Paris, France), coll. Le Masque Fantastique n° 12
Dépôt légal : 1er trimestre 1977
192 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7024-0580-0   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Les Puissances qui nous dirigent n'ont aucun des sens humains. Elles ne nous voient ni ne nous entendent, et ne disposent d'aucun moyen pour contrôler nos actes. Elles ont alors créé deux êtres d'apparence humaine par l'intermédiaire desquels elles peuvent agir sur le comportement de l'humanité.
     Le Bien et le Mal ? Un chat croque une souris : c'est un bienfait pour celui dont il protége les provisions. C'est un mal irréparable pour la gent souris.
     Dans ce roman, il y a un chat et une souris. Mais, derrière le chat, est tapie une Chose indéfinissable qui, tel un gros chien patient, a décidé de le croquer.
     Et cette Chose est inconnue des Puissances plus qu'humaines...
 
    Critiques    

     Un thème plus ou moins lovecraftien (les « Puissances-qui-nous-dirigent » se combattent sur la Terre au moyen de deux « possédés »), mais traité dans un cadre contemporain, avec un joli sens du suspense (mais une construction aléatoire), sans un temps mort et sans trop de sérieux. Bien ! Mais pourquoi cette cinquième aventure de Léonox est-elle signée « John Luck » alors que les habitués de la défunte collection Angoisse du Fleuve Noir auront reconnu qu'il s'agit là d'un roman de Paul Béra, alias notre vieille connaissance Yves Dermèze ? De fâcheux bruits de couloir font état du fait suivant : le Masque aurait l'intention de publier désormais ses Français incognito sous pseudos anglo-saxons parce que, nous dit-on, les Français « ne se vendent pas ». Dermèze ne se vend-il pas assez ? Après 40 ans de carrière, n'est-il pas assez connu des lecteurs du Masque (ou de son éditeur ?) Cette nouvelle politique serait grave, car elle renouerait avec une pratique de l'édition de s-f qui nous ferait remonter dans la nuit noire des années 50. Le Masque ne fait-il plus confiance à ses clients ? Les prend-il pour des débiles confondant l'habit et le moine ? En attendant d'autres informations ou déformations, le suspense continue.

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/7/1977 dans Fiction 282
Mise en ligne le : 8/4/2012


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66495 livres, 67158 photos de couvertures, 61346 quatrièmes.
8090 critiques, 36381 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.