Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Monstre de métal

Abraham MERRITT

Titre original : The Metal Monster, 1920
Première parution : Argosy All-Story Weekly, du 7 août au 25 septembre 1920 / États-Unis, New York : Avon Book Co., mai 1945

Traduction de Gilberte SOLLACARO
Illustration de Jean-Michel NICOLLET

NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO) (Paris, France), coll. Fantastique / SF / Aventure n° 72
Dépôt légal : avril 1983
Roman, 240 pages
ISBN : 2-7304-0199-7   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   CAL (Culture, Arts, Loisir), 1975
   HACHETTE / GALLIMARD, 1957
   in Abraham Merritt - Oeuvres complètes - 1, LEFRANCQ CLAUDE, 1997
   RETZ, 1975

    Quatrième de couverture    
     Une aventure prodigieuse dans une vallée inexplorée du Tibet. Richard Drake et le docteur Goodwin, un botaniste, assistent à des phénomènes lumineux inexplicables et découvrent une colossale empreinte impossible à identifier. Puis les deux voyageurs ren­contrent Ruth et Martin Ventnor qui fuient devant des poursuivants féroces et anachro­niques. Sur le point d'être massacrés, ils sont sauvés par une jeune femme d'une beauté surnaturelle, accompagnée d'une sorte de monstre complexe fait d'un métal qui est inex­plicablement vivant, mouvant, et qui tue ceux qui s'apprêtaient à massacrer les quatre jeunes gens. Ces derniers se lient d'une sorte d'amitié avec la jeune femme, Norhala, et ils comprennent bientôt que l'étrange monstre de métal vivant menace l'existence même de la race humaine sur la Terre.
     L'aventure qui se déroule alors est étrange, oppressante, pleine de rebondissements imprévus jusqu'à la conclusion, elle aussi, imprévisible.

     Abraham Merritt est né en 1884 dans l'Etat de New Jersey (USA). « Curieux écrivain, aventu­rier, patron de presse et spécialiste des drogues hallucinogènes », ainsi que le décrit Jacques Bergier, il mourut en 1948 d'une crise cardiaque. Il fut, après Edgar Rice Burroughs, le principal fondateur de la science-fiction anglo-saxonne, plus particulièrement de la partie intitulée heroic fantasy. Parmi ses grands livres, certains comme Le gouffre de la lune, Les habitants du mirage et le présent Monstre de Métal sont plus proches de la science-fiction, d'autres, comme Sept pas vers Satan, La femme-renard, Rampe, ombre, rampe (tous trois parus dans cette même collection) ou encore La nef d'Ishtar, Le visage dans l'abîme et Brûle, sorcière, brûle !, tirent vers le fantastique. Merritt fut l'artisan d'une véritable révolution dans la fiction de mystère, outre-Atlantique, et son influence sur toute une génération de romanciers, de Lovecraft a Ira Levin, fut considérable. Jacques Bergier, dans son livre « Admirations » (Christian Bourgois), indique : « Certains critiques considèrent Le Monstre de Métal comme le livre le plus beau de Merritt. Il est en tout cas extraordinaire. »


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69496 livres, 77815 photos de couvertures, 64592 quatrièmes.
8384 critiques, 36857 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.