Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Le Dernier paradis

Michel JEURY

Science Fiction  - Cycle : Le Dernier paradis vol.

Illustration de Fred GAMBINO
FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, coll. Anticipation n° 1365, dépôt légal : mars 1985
192 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-265-02920-3
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Pris par la mystérieuse « fièvre des étoiles », les hommes ont déserté la Terre en grand nombre. Ceux qui restent sont enfermés dans le Paradis où ils mènent une existence oisive... Mais les installations sont à bout de souffle. Le dôme protecteur éclate, tandis que surgissent les chasseurs d'esclaves. Lorek et Ceylane sauveront-ils les Paradisiens ?

 
    Critiques    
     Les hommes sont partis dans les étoiles, laissant derrière eux, pour préparer l'avenir et le renouveau de la Terre, les Paradis et leurs naïfs habitants. Bien sûr, ils doivent revenir, d'ici à quelques siècles...
     «Quand les hommes, pour de bon, reviendront, nous ouvrirons grands les yeux. Ils seront comme des dieux. Et sur la vieille Terra, la gloire se lèvera. »
     En attendant, les Paradisiens s'adonnent à mille jeux. Ils jouent comme ils respirent. Pour eux, par définition, l'existence est un phénomène ludique. Mais les installations s'essoufflent. Un à un, les Paradis se meurent. Bientôt, il n'en demeure plus qu'un qui se trouve au bout du rouleau et qui diminue à l'instar d'une peau de chagrin. Et les hommes des étoiles ne reviennent pas. Par contre, voici qu'apparaissent les primitifs et les chasseurs d'esclaves...
     Un rythme alerte, des personnages un peu fades (mais c'est la règle, les Paradisiens étant de pâles enfants !), des androïdes singuliers, un héros qui doute, une héroïne qui, elle, ne doute de rien, fermement décidée qu'elle est à s'amuser jusqu'au bout : tout cela compose Le Dernier Paradis.
     On ne s'y ennuie pas. Michel Jeury sait écrire. Il a, derrière lui, une longue expérience qui le soutient et, devant lui, un amour de l'écriture qui l'anime. Il nous donnera sans doute beaucoup d'autres romans plaisants de ce style, même s'il avoue qu'il se demande bien ce qu'il fait dans la galère Science Fiction...


Éric SANVOISIN
Première parution : 1/6/1985
dans Fiction 363
Mise en ligne le : 5/1/2005


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.