Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Art contemporain au risque du clonage

Richard CONTE




PRESSES DE L'UNIVERSITÉ DE PARIS-SORBONNE
Dépôt légal : 2002
224 pages, catégorie / prix : 25 €
ISBN : 2-85944-469-6   


 
    Critiques    
     Loin de la thèse ou de la monographie, ce volume grand format offre une série d'approches, articles et œuvres, pour réfléchir, admirer, s'énerver parfois, tourner plus vite certaines pages, trouver aussi de quoi titiller ses neurones science-fictionnesques.
     Côté articles, subjectivement, et fors la contribution de Stéphane Nicot, qui couvre un champ littéraire allant d'Evangelisti à Bisson et de Dick à Girardot, on peut préférer aux philosophes parfois amphigouriques la clarté du biologiste Henri Atlan exposant les modalités de clonage, les liens et différences avec les cultures de tissu, les problèmes techniques et surtout sociaux d'un clonage humain, tenant plus au regard que lui-même et autrui poseraient sur un clone qu'à une identité photocopiée, déjà introuvable chez de vrais jumeaux, forcément encore moindre chez des individus nés à des années d'intervalle, sauf à nous croire de purs produits de l'ADN sans intervention du milieu. Tenant aussi et surtout, en fait, aux phantasmes et aux demandes imaginables. Mais d'autres préféreront la philosophie — et à vrai dire ils seront récompensés par exemple par des rappels de la morale kantienne interdisant de considérer l'être humain comme un instrument, ou des remarques éclairantes sur la fortune quasi épidémiologique de l'idée de clonage dans les représentations de ces dix dernières années. Même des dérapages patents, façon « mémoire de l'eau », stimuleront : des cellules ayant la mémoire de l'être dont elles proviennent, ou des clones souffrant de réminiscences, pourraient être de belles fictions.
     Côté images, vingt-six artistes ou équipes d'artistes nous promènent autour de la reproduction, du simulacre, de la modification, de l'hybridation, et si tel travail peut laisser sceptique, si tel autre, relevant de l'installation, souffre de sa réduction aux deux dimensions de la photographie, d'autres arrêtent, entre puissance esthétique et intérêt du concept. On aura ici une tendresse pour les hybridations de Xavier Lambert, entre lui-même et diverses espèces animales, pour la multiplication des clones hyperréalistes de Gilles Barbier, pour les publicités de Jean-Claude Le Parc vantant un « implant bio-électrique » ou un « crâne emomorph ». Mais chacun a intérêt à feuilleter, à sélectionner, et sans doute à acheter ce volume pour se donner le temps de nouvelles approches et de découvertes.

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/6/2003 dans Galaxies 29
Mise en ligne le : 12/2/2007


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66609 livres, 67421 photos de couvertures, 61470 quatrièmes.
8090 critiques, 36422 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.