Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Cybione

AYERDHAL


Cycle : Cybione  vol. 1 


Illustration de MANDY

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (2001 - 2007) n° 5464
Dépôt légal : juillet 2002
Roman, 192 pages, catégorie / prix : G
ISBN : 2-290-32090-0   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Ayerdhal
Né à Lyon en 1959. Prix de l'Imaginaire en 1993 pour Demain une oasis, il a publié aux Editions J'ai lu l'anthologie Genèses. Dans la collection « Millénaires », il est l'auteur de Parleur ou les chroniques d'un rêve enclavé (prix Ozone, 1997) et d'Etoiles mourantes (prix Tour Eiffel, 1999), coécrit avec J.-C. Dunyach.

     Lui. c'est Deen Chad. Flicaillon d'une sous-filiale de la plus grosse firme policière sur le marché de la Justice, récemment promu inspecteur solo chez Invest.
     Elle, c'est Elyia. Pour ainsi dire éternelle, puisqu'elle renait de chacune de ses morts, la mémoire amputée de sa dernière vie.
     Entre eux, il v a Cheur, une planète ultralibérale dont chacune des institutions est privée. Mais il y a surtout Ender, l'assureur qui garantit les constitutions de mille mondes et qui veille sur ses contrats grâce aux services d'un million d'agents très spéciaux...
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition J'AI LU, Science-Fiction (1992 - 2001, 3ème série - dos violet/blanc) (2000)


     Elyia est un cybione, un CYBernetic BIOlogic clONE. Réactivée pour des interventions politico-policières quand toutes les autres solutions ont échoué, cette magnifique jeune femme est condamnée à mourir à l'issue de chaque enquête. Elle ne vit ainsi que par intermittence, éternellement jeune, éternellement seule, parfois privée d'une partie de ses souvenirs quand son corps précédent a été détruit trop tôt.
     Tentée plus d'une fois de se rebeller contre cette existence absurde, elle remplit cependant toujours ses missions. Pourquoi  ? Parce qu'au fond d'elle-même elle demeure profondément révoltée par l'injustice (sans doute à l'image de l'auteur) et qu'en fin de compte elle ne peut s'empêcher d'intervenir.

     Dans ce premier volet de ses aventures, elle va mener – sur une planète où toutes les institutions sont privées, y compris police et justice – une sombre enquête, compliquée à souhait, avec son quota de rebondissements et de meurtres. L'intrigue, qu'il serait dommage de dévoiler, est crédible et astucieusement ficelée, ce qui donne un polar rapide et nerveux, non dénué d'humour.
     En parallèle, Ayerdhal ajoute une histoire d'amour entre Elyia et Deen Chad, simple flic et surtout simple mortel. Amour évidemment condamné d'avance, mais dont la conclusion sera originale.

     Nous sommes bien sûr loin des œuvres majeures de l'auteur, comme La bohême et l'ivraie, récemment réédité en un seul volume au Fleuve noir. Il s'agit ici d'un roman d'aventures policières sans prétention, mais qui se revendique tel tout en s'avérant très distrayant et particulièrement agréable à lire.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 10/9/2000
nooSFere




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67268 livres, 68684 photos de couvertures, 62188 quatrièmes.
8091 critiques, 35830 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3695 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.