Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
10 façons d'assassiner notre planète

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Alain GROUSSET


Illustration de Sébastien PELON
FLAMMARION, coll. Tribal
Dépôt légal : mars 2007
142 pages, catégorie / prix : 7 €
ISBN : 978-2-08-120185-9   



    Quatrième de couverture    
     « — Horrible, dit-il. Des millions et des millions de morts. Les villes détruites, l'air pollué, et aucun espoir d'en réchapper. Aucun espoir, nulle part au monde.
     Il se détourna et regarda encore une fois par la fenêtre, contemplant l'enfer.
     Il songeait : « C'est donc ainsi que ça devait se passer... c'est donc ainsi que le monde meurt. »

     Pollution, surpopulation, guerre atomique... nombreux sont les scénarios catastrophes qui pourraient mener la Terre à sa perte. Depuis longtemps, les grands noms de la science-fiction, de Philip K. Dick à Pierre Bordage, se sont essayés à l'exercice. Et si les hommes finissaient par assassiner leur planète... 10 façons d'imaginer le pire.

     Alain Grousset est né en 1956. Passionné très jeune par la bande dessinée et surtout par la science-fiction, il a été lecteur professionnel pour les éditions Fleuve Noir Anticipation, puis critique SF dans le magazine Lire. Il a été publié chez Nathan et Hachette. Il est le co auteur des Brigades Vertes (Tribal).


    Sommaire    
 
    Critiques    
     Alain Grousset est un vieux briscard de la S-F jeunesse. C'est donc en amateur éclairé qu'il a fait le choix de ces dix nouvelles. Dix textes racontant dix façons différentes de foutre en l'air notre belle planète bleue. Dix textes pour signaler l'urgence écologique. Dix textes aussi en guise de pari : nos enfants hériteront de la planète, faisons d'eux des écologistes résolus.

     En guise d'introduction à chaque texte, l'anthologiste nous donne les données du problème abordé, qu'il s'agisse de la surpopulation ou de la production des déchets. Cette présentation intelligente a le mérite de mettre les textes en perspective, et ça fait plutôt froid dans le dos !

     Commençons par le plus court : celui qui fâche. Car sur dix textes, il n'y en qu'un seul à jeter, « Aquella » de Donald Wollheim. Un texte raté, dont la chute, que l'on avait vu depuis le début, clôt sans panache un récit qui a méchamment vieilli.

     Concernant les neuf textes restant : rien à redire. Alain Grousset mêle allègrement les vieux de la vieille aux nouveaux auteurs français. C'est ainsi que Robert Bloch nous convie à une errance post-atomique, qui n'est pas sans rappeler ce que fera Ballard. Pierre Bordage nous emmène, lui, dans un lointain futur peu reluisant. Car il faut bien le dire, la tonalité globale est pessimiste et noire. La nouvelle de Lee Hoffman, l'une des meilleures du recueil, est d'une noirceur presque insoutenable. Disch est comme à son habitude splendidement mélancolique et désespéré. Il ne faut guère compter que sur Christophe Lambert pour nous apporter un peu d'humour. Il y réussit haut la main, avec l'histoire de ce retraité anglais dont la pelouse est inexplicablement volée. Plein de flegme et de non-sens so british, son texte n'en est pas moins alarmant que les autres.

     Nous avons donc là une anthologie remarquable. Elle pioche avec bonheur dans toutes les époques de la S-F. Excellente mise en lumière de la crise écologique, ce livre est en plus une incontournable introduction à la S-F pour les plus jeunes. Elle ne dépareillera pas dans leur bibliothèque, à coté de l'intégrale de la collection « Autres mondes » des éditions Mango. Et puis, excellente piqûre de rappel pour les plus grands, elle trouvera sans problème sa place entre Le Monde enfin d'Andrevon (Fleuve Noir « RVA ») et Effondrement, de Jared Diamond (Gallimard). Elle est enfin et surtout un magnifique témoignage de ce qu'est aussi la S-F : une littérature intelligente, qui n'hésite pas à prendre nos problèmes à bras le corps. De l'exhumation d'un Bloch aux inédits de Bordage et Lambert, c'est un vrai bonheur de lecture. Espérons que ce cri d'alarme écologique soit entendu par les bonnes personnes, grandes et petites !

Olivier PEZIGOT
Première parution : 1/1/2008 dans Bifrost 49
Mise en ligne le : 27/1/2009


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies