Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Les Rapiéceurs de néant

Daniel WALTHER

Textes réunis par Richard COMBALLOT


Imaginaire  - ALFIL, coll. Nouvelles et contes, dépôt légal : mars 1997
180 pages, catégorie / prix : 68 F, ISBN : 2-84099-056-3
Couverture

    Quatrième de couverture    
     « ... On ne sait pas toujours pourquoi une oeuvre nous fascine. Ici, c'est évident. Un sentiment d'étrangeté et d'angoisse ; une fascination pour la mort, le chaos et les fins du monde ; une propension à décrire des personnages écrasés mais néanmoins bien vivants ; un goût certain pour l'exotisme et l'érotisme — ou la pornographie, après tout, quelle différence ; un romantisme exacerbé... »

     Né en 1940 à Munster, Daniel Walther est journaliste dans dans un grand quotidien de l'est de la France. À l'aise aussi bien dans le roman que dans la nouvelle, traduit partout en Europe et aux États-Unis, récompensé par plusieurs prix littéraires, il construit texte après texte un ensemble sans équivalent dans notre littérature, entre SF et Fantastique.


    Sommaire    
 
    Critiques    
     Daniel Walther est un auteur précieux qui se fait trop rare, regretté par ses lecteurs et inconnu pour la nouvelle génération de fan de SF et de fantastique français, genres auxquels il a donné certaines de ses plus belles lettres de noblesse. Un style flamboyant et riche, une imagination fertile au service d'obsessions récurrentes, une sensibilité exacerbée qui gonfle ses personnages d'une vie bouillonnante et leurs relations d'un érotisme omniprésent, des influences littéraires évidentes parfaitement assimilées, un talent d'écrivain indéniable que peuvent lui envier la majorité de ses collègues d'aujourd'hui, Daniel Walther possède toutes ces qualités qui expliquent peut-être pourquoi ses écrits sont souvent si foisonnants qu'ils en deviennent complexes et difficiles.

     Ce recueil regroupe quatre nouvelles de SF et une de fantastique. Passé la préface dithyrambique de Richard Comballot, Un bal costumé à la maison Schürk nous plonge dans une ambiance vénéneuse à l'érotisme malsain qui donne une force incroyable à cette nouvelle fantastique qui aurait pu être un petit bijou du genre si la fin du récit n'avait pas été aussi convenue et, avouons-le, aussi décevante. Le Domaine de cristal est un hommage explicite et réussi à J.G. Ballard à travers une guerre entre Terriens et une présence invisible et mystérieuse dans un paysage d'une beauté mortelle. Une courte nouvelle étrange et habile. Balaklava (bis) explore le thème du voyage dans le temps à la façon des grands de la Speculative Fiction. Là encore, un final trop cartésien déséquilibre un peu la nouvelle dont l'ensemble déborde d'idées et de possibilités. I.C.E T.W.O est un texte superbe, un hymne triomphal à l'amour, un éclat de poésie tour à tour brûlant et glacé. Walther, entre froid arctique et chaleur sensuelle, n'est jamais aussi bon que lorsqu' il libère ses fantasmes. Le plat de résistance, Les Rapiéceurs de néant, vient conclure en beauté ce recueil en mélangeant exotisme, croyances antédiluviennes, érotisme et fin d'un monde. Une réussite qui stigmatise la folie de l'homme blanc. On ne recoud pas le ciel quand les cœurs se déchirent...

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/9/1997
dans Galaxies 6
Mise en ligne le : 29/4/2009


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.