Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Feux croisés

Nancy KRESS

Titre original : Crossfire, 2003
Première parution : Tor, février 2003

Traduction de Florence DOLISI
Illustration de Alain BRION

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Rendez-vous ailleurs n° (68)
Dépôt légal : mai 2009
384 pages, catégorie / prix : 22 €
ISBN : 978-2-265-08468-1
Format : 15,5 x 24,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Six mille hommes et femmes quittent une Terre déliquescente grâce au projet fou d’un richissime ingénieur. Plusieurs groupes ont payé leur ticket vers un ailleurs plus verdoyant : le capitaine Jake Holman et son associée Gail, un groupe de quakers, une ex-famille royale arabe, des Cheyennes, un contingent de Chinois et leurs dirigeants, ainsi que quelques individus isolés.
     Leur destination : une planète qu’ils ont surnommée Forêtverte, en raison de son climat tempéré et de ses similitudes avec la Terre. Ce nouveau lieu de vie n’est pas censé abriter une espèce intelligente. Pourtant, dès leur arrivée, les colons découvrent de petits villages habités par des créatures extraterrestres. Mais celles-ci ne sont pas originaires de la planète. Alors que sont-elle et qui a bien pu les envoyer ici ? Et surtout : pourquoi ?

     Nancy Kress est née à Buffalo en 1948. Considérée comme l'une des écrivaines majeures de la SF, elle a obtenu trois prix Nebula pour ses nouvelles et un prix Hugo. Les Faucheurs, dernier volet de la trilogie qui comprend également Réalité partagée et Artefacts (Pocket SF), a obtenu le prestigieux John W. Campbell Award pour le meilleur roman de SF. Son oeuvre a été traduite dans le monde entier.
 
    Critiques    
     Alors que la Terre agonise, entre dérèglements climatiques et désordre social mondial, un navire-nef s'envole. A son bord, les passagers endormis se composent de Terriens fortunés et de leur entourage : il s'agit d'un vaisseau construit à l'aide de fonds privés, et ses actionnaires vont tenter de partir d'un nouveau pied sur Forêtverte, un monde accueillant prétendument vierge. A leur arrivée, néanmoins, les candidats à l'exil s'apercevront que la planète est déjà habitée par des « velus » dont le comportement curieux varie totalement d'un village à l'autre. Les colons ont à peine entrepris de nouer le contact avec lesdits velus que d'autres extraterrestres se profilent à l'horizon...

     Ce roman de Nancy Kress part sur des bases intéressantes : en lieu et place de héros préoccupés par l'avenir de l'Humanité, des hommes et femmes égoïstes qui pensent à leur propre préservation et à celle de leur descendance. Et des personnes assez typées pour ce type de trame classique : il y a là des Cheyennes, des néo-quakers, des Musulmans... L'arrivée sur la planète confirme cette thématique : les colons, tout en essayant de vivre ensemble, reproduisent les dissensions et clivages qui minaient leur Terre d'origine. Il aurait été intéressant, lors de la découverte des velus, de poursuivre dans la même veine, et de traiter de problématique d'identité et de relations sociales, voire de racisme. Mais Kress choisit soudain une voie complètement différente, celle de l'affrontement galactique entre extraterrestres. Et elle retombe sur une trame archi-rebattue, d'un classicisme qui évoque irrésistiblement la science-fiction des années 50. Sa description de sociétés aliens a beau être relativement convaincante, on s'ennuie ferme à la lecture de péripéties prévisibles et surtout mille fois vues. Rajoutez à cela certaines ficelles grosses comme des cordes marines (le honteux secret à l'origine de la fortune de Jake, maintes fois évoqué avant d'être enfin livré au lecteur), ou certains tics scénaristiques énervants (quand l'auteur choisit un protagoniste dont elle expose le point de vue, les événements inattendus ou les coups de théâtre se produisent systématiquement dans le dos du personnage choisi), et vous obtiendrez alors un livre assez médiocre. On attendait largement mieux de la part de Nancy Kress.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 1/10/2009 dans Bifrost 56
Mise en ligne le : 9/11/2010


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65736 livres, 64998 photos de couvertures, 60493 quatrièmes.
8089 critiques, 36026 intervenant·e·s, 1452 photographies, 3687 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.