Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Mission M'Other

Pierre BORDAGE & MELANYN


Illustration de Philippe CORIAT

SOLEIL, coll. SnOOp bOOk
Dépôt légal : juillet 2011
210 pages, catégorie / prix : 19,90 €
ISBN : 978-2-30201-585-2   



    Quatrième de couverture    
ÉLÉMENTS ANNEXÉS
AU JOURNAL D'EXPÉDITION

     — Ma carte d'accès
     — La photo de Tara
     — Divers cartes et plans trouvés sur la route
     — Des coupures de vieux journaux
     — Des rapports d'analyses obscurs
     — Des correspondances de scientifiques
     — Le mot d'Aarcan
 
    Critiques    
     Les Éditions Soleil proposent, dès la fin du mois d'août, une nouvelle génération de livres dans une collection baptisée SnOOp bOOk. Le lancement se compose de trois romans, trois univers totalement différents. Chloé and the Dark Light se déroule dans le milieu des rockeurs. Geek battle raconte comment Wilfried, un jeune geek doit assumer le fait de s'être trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Mission M'Other est un roman de Science-fiction.

     Lia, quinze ans, est ramenée à une Base Spatiale, en Normandie, avec la dernière capsule de détresse utilisable du vaisseau en flammes. La jeune fille trouve près d'elle un mot de sa mère, qui lui explique que La mission M'Other est un échec, un stylo et un carnet. À l'intérieur de celui-ci, la photo d'une fillette. Au dos des inscriptions mystérieuses et « Tara à 3 ans ». Cela fait très longtemps qu'elle est partie, avec ses parents, à la rencontre d'un trou sombre apparu aux confins de la galaxie.
     Après une adaptation difficile (elle a toujours vécu en apesanteur), elle cherche à comprendre pourquoi elle est seule, qu'elle ne rencontre personne nulle part. Elle décide de tenir, au jour le jour, un journal destiné à Tara. Peu à peu, elle devient capable de se mouvoir et entreprend la découverte de son environnement. Trouvant un atlas routier, elle a l'intuition de comparer les chiffres de la photo et les codes des cartes. Elle identifie une destination. Lia se persuade que Tara l'attend en ce lieu et se met en route. Commence une quête, collecte des indices pour tenter d'expliquer les raisons de la disparition de la quasi-totalité de l'humanité. Dans son périple, elle rencontre quelques survivants. Certains sont amicaux, mais la plupart sont dangereux et en veulent à sa vie. Elle doit se confronter à toutes sortes de déviances, de croyances toutes plus perverties les unes que les autres... Elle trouve le soutien d'un jeune garçon et d'un loup.

     Les auteurs proposent la quête d'une adolescente dans un monde déserté par les hommes. Il n'y a pas eu, cette fois, de catastrophes, d'apocalypse nucléaire, bactéricide ou autre, mais une disparition programmée qui touche presque toute l'humanité. Quelques individus subsistent, que les légions des anges de la Mort, des fanatiques religieux, traquent au prétexte que ceux-ci restent sourds aux appels du Seigneur prônant l'apocalypse. L'humour des auteurs se fait très caustique, sous-entendu que même « soldats du Sauveur » n'ont pas, eux non plus, entendu l'appel. Veulent-ils montrer que les fanatiques et autres intégristes sont sourds à toute autre expression que leurs obsessions ? Ils « s'amusent » également à faire un parallèle entre l'homme et le loup, une comparaison des comportements qui n'est pas en faveur de l'Homo Sapiens sapiens.

     Les auteurs font une liaison avec La Porte des Enfers de Rodin. Cette œuvre magistrale est un des éléments forts de l'intrigue. On peut regretter qu'ils n'aient pas plus approfondi la description de cette œuvre et sa passionnante histoire.

     Mission M'other est présentée au lecteur sous la forme d'un journal intime tenu par l'héroïne, avec la collecte des indices pour découvrir la vérité sur la disparition des hommes. Ce journal est illustré par Philippe Coriat qui intègre des croquis dans les textes ou des illustrations pleine page du plus bel effet.
     Les indices se composent d'une photo, d'une carte routière, des lettres, de messages, d'extrait de journaux, le tout dans des pochettes disséminées au fil du récit. La fin de l'histoire est masquée. Si l'on n'a pas trouvé l'explication, il faut décoller une pastille, soulever une patte, pour avoir le fin mot de cette intrigue. On devine assez vite quelques éléments de l'intrigue, mais il faut avouer que la perception de la conclusion n'est pas évidente.

     Cette histoire destinée aux jeunes adultes, est menée avec brio par un duo d'auteurs composé d'un « vieux briscard » de la littérature de Science-fiction qui enchante ses lecteurs depuis le début des années 1980, un des romanciers d'anticipation les plus titrés, et une nouvelle venue qui co-écrit dans « la cour des grands ». Celle-ci s'est d'abord associée à Christophe Arleston, un des maîtres de la BD de fantasy avec ses séries cultes autour du monde de Troy. Aujourd'hui, elle travaille avec Pierre Bordage. Souhaitons, à cette jeune femme, la même carrière que ses « parrains ».

     Mission M'other, une élégante variation sur le thème du joueur de flute de Hammer, offre un très beau moment de lecture. La mise à disposition d'indices donne un nouveau rapport à la découverte du texte, implique le lecteur, le transforme en acteur de l'intrigue.


Serge PERRAUD
Première parution : 9/9/2011 nooSFere


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies