Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Fantômes, esprits et autres morts-vivants

Daniel SANGSUE

José CORTI, coll. Les Essais, 4ème trimestre 2011
624 pages, catégorie / prix : 25 €, ISBN : 978-2-7143-1067-5
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Des fantômes, on pourrait dire ce que Flaubert disait des expositions : « sujet de délire du XIXe siècle » (Dictionnaire des idées reçues). Jamais en effet les revenants en corps, spectres, esprits et autres morts-vivants n'ont été aussi présents et n'ont autant obsédé les vivants qu'à cette époque. Pourquoi une telle hantise ? Pourquoi tant de fantômes, de têtes coupées qui parlent, de mortes amoureuses et de tables tournantes ? Cet essai de pneumatologie littéraire examine les différentes formes que prend la revenance au dix-neuvième siècle, suit les débats scientifiques, théologiques et philosophiques auxquels elle a donné lieu, et cherche à éclairer les conditions historiques qui ont favorisé son émergence : nouvelle relation à la mort, fascination pour l'occulte, traumatismes liés à la Révolution, phobie de l'inhumation précipitée et autres peurs que la psychanalyse et l'anthropologie aident à comprendre. Mais l'histoire de la sensibilité fantomatique proposée ici passe surtout par l'exploration des très nombreuses œuvres littéraires inspirées par les revenants : des nouvelles de Nodier, Nerval, Mérimée et Maupassant au théâtre de Madame de Girardin et Victorien Sardou, de Spirite de Gautier au Fantôme de Bourget, des romans de Stendhal aux poèmes de Baudelaire, en passant par les procès-verbaux des tables parlantes hugoliennes et La Table tournante de Champfleury sans oublier Ursule Mirouët, Les Mille et un fantômes, Les Dames vertes et Le Château des Carpathes, c'est à un vaste parcours « hantologique » (Derrida) que le lecteur est convié. Parcours qui montre les affinités profondes liant le monde de l'au-delà à l'écriture quand celle-ci est conçue comme une « sorcellerie évocatoire ».

     Professeur de littérature française moderne à l'Université de Neuchâtel (Suisse), Daniel Sangsue est l'auteur d'essais sur l'antiroman au XIXe siècle (Le Récit excentrique, José Corti, 1987) et la parodie (La Parodie, Hachette, 1994 ; La Relation parodique, José Corti, 2007). Il a également dirigé plusieurs ouvrages collectifs sur Stendhal, auquel il a consacré en outre une étude, Stendhal et l'empire du récit (SEDES, 2002) et un roman, Le Copiste de Monsieur Beyle (Metropolis, 1998).


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.