Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Mangeurs de morts

Michael CRICHTON

Titre original : Eaters of the Dead, 1976
Première parution : Knopf, 1976
Traduction de Lisa ROSENBAUM
Illustration de Wojtek SIUDMAK

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5546
Dépôt légal : novembre 1997
Roman, 160 pages, catégorie / prix : 3
ISBN : 2-266-01230-4
Genre : Science-Fiction


Autres éditions

Sous le titre Le 13ème guerrier   Le GRAND LIVRE DU MOIS, 1999, 1999
Sous le titre Le Royaume de Rothgar
   MAZARINE, 1982
Sous le titre Les Mangeurs de morts
   POCKET, 1994
        sous le titre Le 13ème guerrier, 1999
        sous le titre Les Mangeurs de morts, 2006
Sous le titre Le 13ème guerrier
   Robert LAFFONT, 1999

Quatrième de couverture
     En l'an 921 de notre ère, Ahmed Ibn Fadlan, ambassadeur du calife auprès des peuplades du Nord, est enlevé par une bande de Vikings en maraude. Cet Arabe éminemment cultivé, habitué au luxe et au raffinement de la cour de Bagdad, nous décrit son étonnement devant ces barbares hirsutes et bagarreurs, sa déportation vers des terres austères cernées par des mers glaciales, les périls qu'il court avec ses ravisseurs et la fraternité qui naît peu à peu entre eux malgré le fossé qui sépare les deux cultures.
     C'est qu'il y a urgence : comment lutter contre les créatures mystérieuses qui déciment leurs rangs ? Ces Mangeurs de Morts qui mettent à feu et à sang le Royaume de Rothgar sont-ils des démons comme le croient les Vikings ? Sont-ils des envahisseurs venus de nulle part ? Très loin au nord, dans la brume crépusculaire, Ibn Fadlan, incapable d'en croire ses yeux, se verra confronté enfin à l'ultime horreur...

     Michael Crichton n'est pas seulement l'auteur de Jurassic Park. Il a consacré à la S.-F. une bonne partie de sa créativité, multipliant les films (Mondwest, Coma), et les romans (La Variété Andromède, L'Homme terminal). Dans Les Mangeurs de morts, il mobilise à la fois les ressources du roman historique, de la S.-F. (la survie des espèces primitives) et de la dark fantasy : un cocktail explosif et un livre extrêmement réussi.
Critiques
     Avec Les Mangeurs de morts, ouvrage né d'un pari fait avec un de ses amis professeur de littérature, Michael Crichton nous entraîne dans une réécriture du mythe de Beowulf.
     Le chroniqueur arabe Ahmed Ibn Fadlan, envoyé en ambassade auprès d'un roi d'Europe centrale en 921, nous a laissé le récit de son parcours, au cours duquel il a rencontré des commerçants venus du Nord de l'Europe, les fameux vikings.
     Son texte sert de point de départ au roman de Crichton. Buliwyf, chef des intrépides marins, est rappelé d'urgence dans ses contrées septentrionales pour affronter une menace étrange : des hommes se déplaçant dans la brume attaquent les villages scandinaves et dévorent les cadavres de leurs victimes. Pour les vaincre, le viking doit réunir une troupe de 13 guerriers, dont un étranger, Ibn Fadlan lui-même.
     C'est ainsi que l'auteur invente une suite au récit d'Ibn Fadlan, imprégnée de l'étonnement de l'homme médiéval face à ce qu'il ne connaît pas. Notre héros va apprendre à vivre parmi les hommes de la mer, lui originaire de Bagdad et rechignant à mettre le pied sur un navire. Alors qu'il les perçoit d'abord comme des rustres sans éducation, Ibn Fadlan ne tarde pas à se lier d'amitié avec ses compagnons, et surtout avec leur chef Buliwyf, archétype du viking faisant face à son destin et prêt à tout pour entrer dans la légende.
     Sans être le meilleur livre de Michaël Chrichton, Les mangeurs de morts offre un subtil mélange entre chronique médiévale et fantaisie, sur fond de découvertes et d'échanges interculturels. Il pose aussi la question, alors en vogue dans les milieux scientifiques (les années 1970..), de la survie possible d'hommes de Néanderthal à l'écart du reste de l'humanité (la mythique Thulé n'est pas loin...).
     Bref, grâce à son rythme soutenu, ce livre rapidement lu mais dont l'intrigue est servie par une certaine érudition, constitue un bon moment de détente et de dépaysement.

Ludovic ANTOINE
Première parution : 17/5/2011 nooSFere

Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo...)
Le 13ème guerrier , 1999, John McTiernan

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74378 livres, 82945 photos de couvertures, 70017 quatrièmes.
8531 critiques, 40337 intervenant·e·s, 1569 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.