Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Rêve de chair

Jacques BARBÉRI & Emmanuel JOUANNE



Illustration de Roland TOPOR

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Gore n° 78
Dépôt légal : octobre 1988
160 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-265-03969-1   
Genre : Imaginaire



    Quatrième de couverture    
     Le supplice des cents morceaux n'avait pas affecté son attachante personnalité. Un amateur de puzzles constata ainsi qu'on ne découpe pas les gens par inadvertance.
 
    Critiques    
     Délaissant exceptionnellement les délices de l'écriture à quatre mains de textes modernes et novateurs, voire « expérimentaux » (souvenons-nous de La Musique des Surfaces, in Science-Fiction n°6, de Mirage, in Némo n°2...), Jacques Barbéri et Emmanuel Jouanne publient au Fleuve Noir leur premier roman de collaboration, dans la collection Gore, ce qui surprendra probablement bon nombre de leurs fidèles. Et quand on sait que les auteurs ont toujours affiché un profond dégoût pour ce sous-genre sanguinolent et que, de plus, le nouveau responsable de la collection n'est autre qu'André Ruellan / Kurt Steiner, signataire de Grand-Guignol 36-88, on peut s'attendre à tout ! Sauf à quelque chose de sérieux !
     Herb Duncan collectionne les puzzles et se porte acquéreur de la dépouille momifiée de Huang Kong Ten, victime près de trois siècles auparavant du supplice des cent morceaux. Il reconstitue le corps et réussit, grâce à une substance de son invention, à lui redonner vie. Mais sa créature l'assomme et lui fait subir à son tour le supplice à l'aide d'un grand couteau à viande : le début d'une piste sanglante menant tout droit à un restaurant chinois du treizième arrondissement de Paris. Ha ! Dernière précision : Duncan a interverti les pieds de Huang Kon Ten en le remontant !
     Côté style, voici deux courts extraits, histoire de vous mettre en appétit : « ...Le produit qu'il vaporisait puait comme mille chèvres accouplées à un troupeau de légionnaires, ce qui n'était pas pour arranger les effets de sa biture... » ou encore « ...Merde, fit le chapeau de droite. Tas failli me tacher les fringues. T'es con. Ça asperge salement, la carotide... »
     Bon, vous l'avez compris, Rêve de chair, roman déconneur (et je pèse mes mots !) par excellence, est avant tout à prendre comme un pastiche, une rencontre entre Mary Shelley et John Sladek. Amateurs de Gore pur et dur, s'abstenir !


Richard COMBALLOT
Première parution : 1/1/1989 dans Fiction 404
Mise en ligne le : 7/11/2002


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64855 livres, 63097 photos de couvertures, 59559 quatrièmes.
8086 critiques, 35514 intervenant·e·s, 1416 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.