Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Sphère d'or

Erle COX

Titre original : Out of the Silence, 1919
Première parution : Dans "Argus" (Melbourne), les samedis du 19 mars au 25 octobre 1919 / En volume : Australie, Melbourne : Edward Alexander Vidler, 1925
Traduction de Pierre VERSINS
Illustration de Jean-Michel NICOLLET

NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO) (Paris, France), coll. NéO Plus (policier / thriller ou fantastique / horreur) n° 6
Dépôt légal : janvier 1987
Roman, 416 pages, catégorie / prix : 88 FF
ISBN : 2-7304-0421-X
Genre : Science-Fiction

L'ISBN indiqué dans le livre (2-7304-0421-1) est erroné.


Autres éditions
   LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES / ÉDITIONS DU MASQUE, 1929
   TERRE DE BRUME, 2008
Sous le titre La Sphère d'or - 1
   UGE (Union Générale d'Éditions) - 10/18, 1974
        sous le titre La Sphère d'or - 2, 1974

Quatrième de couverture
Dans les années vingt, en Australie, un jeune homme, Alan Dundas, creuse une citerne dans son jardin quand sa pioche heurte une matière très dure... le sommet d'une sphère faite d'un or plus résistant que tous les matériaux connus. Au prix de nombreuses ruses qui transforment sa descente en une sorte de parcours initiatique, Alan parvient au cœur de la sphère.

Il y découvre de véritables trésors culturels et scientifiques témoins d'une très ancienne civilisation dont le génie ravale les intelligences modernes au rang de leurs ancêtres australopithèques. Alan consacrera désormais à la sphère tout son temps, négligeant non seulement les travaux de sa ferme mais sa jeune fiancée. Car le véritable joyau du trésor souterrain, c'est une jeune fille d'une beauté incomparable qui vit là, en état d'hibernation, depuis vingt-sept millions d'années. Elle est blonde, ses yeux sont d'un gris inoubliable, son corps dégage une santé radieuse, et Alan en est tombé amoureux.

Avec l'aide du bon docteur Barry, Alan la ramène à la vie. Hiéranie leur livre alors les grands faits et principes de sa propre civilisation et leur révèle que, quelque part dans l'Himalaya, dort, dans une sphère identique, Andax, pur produit masculin de la race qui a construit les sphères. Et il s'agit bien de race, et même de race blanche, puisque toutes les races de couleur ont été éliminées au nom d'une certaine « qualité de la vie ». Dès lors, Hiéranie formera le projet de libérer Andax, pour mener à bien avec lui la purification de notre propre civilisation. Mais le docteur Barry veille...

Par cet immense roman prophétique, Erle Cox faisait basculer une version moderne de la Belle au bois dormant dans les génocides du XXe siècle, amenant ses lecteurs à la conscience d'un problème auquel le national-socialisme a fait perdre, depuis, son caractère d'utopie et de fiction : au nom de l'amélioration de l'Homme, peut-on sacrifier certains hommes ?

Outre La sphère d'or, Erle Cox (1873-1950), écrivain australien et journaliste (il collabora à « The Australian » et « The Argus ») est l'auteur de plusieurs romans de science-fiction dont Fool's Harvest et d'un roman fantastique : The Missing Angel.
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77977 livres, 89486 photos de couvertures, 73926 quatrièmes.
8689 critiques, 42392 intervenant·e·s, 1628 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.