Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Tombe

F. Paul WILSON

Titre original : The tomb, 1984

Cycle : Repairman Jack vol. 1 

Traduction de Thomas BAUDURET
Illustration de Jean-Philippe MARIE

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Thriller Fantastique n° 9246
Dépôt légal : septembre 2003
Roman, 544 pages, catégorie / prix : 12
ISBN : 2-265-07246-X   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Repairman Jack n'est pas un réparateur comme les autres. Aventurier moderne, il a la réputation ( méritée !) d'être capable de résoudre n'importe quel problème. Bref un spécialiste des missions impossibles. Bien qu'il ne figure pas dans l'annuaire et n'ait pas d'existence officielle, ceux qui ont besoin de lui savent où le trouver. C'est ainsi qu'il est contacté par Kusum, un riche dignitaire hindou dont la grand-mère vient d'être agressée par des voyous qui lui ont dérobé un collier d'une valeur inestimable et peut-être doté de pouvoirs surnaturels. Sa mission : retrouver les voyous et récupérer le joyau. Il y parvient, mais n'est pas au bout de ses peines, car lorsqu'il rencontre la sœur de Kusum, une Indienne fascinante, des ombres sinistres hantent le ciel de Manhattan. En fait, Repairman Jack se trouve désormais impliqué dans un complot visant à faire renaître les Rakoshi, les plus terribles démons de la mythologie hindoue
 
    Critiques    
     A une époque où l'on se plaint constamment de ne plus avoir d'inédits en poche, ou si peu, voilà que les éditions Fleuve Noir nous proposent ce pavé de F. Paul Wilson, auteur du réjouissant bien que grotesque La Forteresse noire, réédité il y a peu dans la même collection.

     La Tombe (premier volume d'une série mettant en scène l'aventurier new-yorkais Jack le Réparateur) est tout aussi réjouissant que La Forteresse noire et, en fin de compte, beaucoup moins grotesque. Ce roman mettant en scène des démons du Panthéon indien, les Rakoshi, et le culte de Kali, nous propose de découvrir le quotidien de Jack, un homme ambigu, un justicier aux multiples identités qui a construit sa vie sur deux événements fondateurs : la mort injuste de sa mère (vue en flash-back, pages 274 à 276) et un problème de voisinage qui n'a pas tardé à devenir sa première mission rémunérée.

     Sans doute à cause de son intrigue classique (une histoire de vengeance et de malédiction courant sur deux siècles), ce roman repose principalement sur de solides personnages : Kusum, l'hindou manchot aux idéaux injustifiables ; Kolabati, sa sœur, qui se fera un plaisir de kama-sutratiser Jack ; Gia, l'ancienne compagne de notre cher réparateur-justicier. Bien que son roman soit par moments trop long et farci de détails inutiles, Wilson livre, et c'est assez exceptionnel dans le cadre d'une série B, deux portraits de femme réussis. Kolabati est sexuée et sexuelle comme une héroïne de Clive Barker, mais sa sexualité, pourtant tourmentée, ne devient à aucun moment un outil (il y a en fin de compte beaucoup de sincérité dans le tourment) ; Gia Westphalen, quant à elle, se dresse et s'accomplit dans son rôle de mère trahie, humiliée par son mari. La première accepte l'ambiguïté de Jack, son goût pour la violence ; la seconde ne peut s'y résoudre, sans doute par amour et respect.

     Voilà donc un bon livre, fort bien traduit, mais à réserver en priorité aux amateurs d'aventures « à la Indiana Jones ».

CID VICIOUS
Première parution : 1/4/2004 dans Bifrost 34
Mise en ligne le : 9/5/2005


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69592 livres, 78372 photos de couvertures, 64699 quatrièmes.
8417 critiques, 36938 intervenant·e·s, 1477 photographies, 3711 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.