Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Trophée des sorciers

Pierre GRIMBERT


Cycle : Dragonia  vol. 5



BAYARD , coll. Les Mondes Imaginaires n° 215
Dépôt légal : février 2002
138 pages, catégorie / prix : BP11
ISBN : 2-227-06804-3   
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    
     Pour sauver son ami Thimon, frappé par un enchantement, Zita accepte de devenir l'assistante d'un étrange magicien masqué et de le représenter lors du trophée des sorciers. Pourquoi l'homme sans visage l'a-t-il choisi, plutôt que de combattre lui-même ? Pour le savoir, la jeune fille devra affronter les plus grands sorciers du royaume et traverser avec succès les épreuves du concours.
 
    Critiques    
     Zida, 12 ans, est orpheline. Dans la grouillante cité d'Apolis, elle déambule en compagnie de son ami Thimon, espérant trouver du travail et de la nourriture. Les deux adolescents tombent aux mains de Sepice, un sorcier masqué qui use de chantage et contraint Zida à devenir apprentie magicienne et à mener pour lui des missions bien périlleuses. Il s'agit pour la jeune fille de participer au tournoi des sorciers dont le vainqueur sera le successeur du duc Meldîn. Ce dernier est le sorcier le plus puissant du royaume, enfermé dans un palais entouré d'un parc aux sortilèges gardé par les Viglantes, des serviteurs zombies créés par Meldîn. Afin de préparer Zida aux épreuves qui l'attendent, Sepice, le mage gris qui manie les poussières, lui apprend quelques rudiments de magie. La première épreuve consiste à rapporter l'une des cloches qui gardent les portes de la cité. La finale réunit les huit vainqueurs de l'épreuve précédente, enfermés dans une pièce ronde où l'on pénètre en traversant un miroir. Ils seront confrontés à des événements inattendus et terribles dont ils devront triompher en utilisant tous leurs pouvoirs magiques. Zida vient à bout de toutes ses épreuves, aidée par le mage gris, qu'elle finit par apprécier après que celui-ci lui ait révélé son histoire et sa véritable identité.
     Ce roman n'est ni bon ni mauvais et on le lit rapidement. Le récit est bien rythmé et les révélations progressives des protagonistes, dont les masques vont tomber, relancent l'intérêt du lecteur. Cependant, il ne brille ni par son originalité ni par la densité psychologique des personnages auxquels on a vraiment du mal à s'attacher, y compris à la jeune héroïne Zida. Un banal roman de fantasy, un de plus, que l'on oublie à peine terminé : une héroïne naïve et novice dans l'art magique, une quête et des épreuves très classiques, des méchants sorciers sans aucun scrupule pour garder leur pouvoir, on a déjà lu cela bien des fois. Intéressera peut-être les très jeunes lecteurs qui font leurs premiers pas dans le monde de la fantasy.


Catherine GENTILE (lui écrire)
Première parution : 5/12/2002 nooSFere


     En attendant de reprendre un jour la Malerune, Pierre Grimbert met ses talents de conteur au service des enfants. Avec sa série Dragonia, chez Bayard, il entraîne ses jeunes lecteurs dans un monde typique de la highfantasy. Plus que de faire œuvre d'originalité, son but est de raconter des histoires, de bonnes histoires susceptibles de capter l'attention déjà très sollicitée de nos chères têtes blondes, brunes ou rousses. La grande qualité de Grimbert réside dans son sens du récit. Il le démontre une fois de plus dans Le Trophée des sorciers, cinquième roman de la série.

     Deux orphelins errent dans les rues d'Apolis, en quête d'un petit boulot, de quelques sous pour acheter un peu de pain. La faim les pousse à pénétrer dans les quartiers huppés de la ville, où les mendiants sont pourtant interdits. Dans le jardin d'un palais, un arbre couvert de fruits juteux les attire. Zita et son ami Thimon sont sur le point de céder à la tentation lorsqu'un homme masqué les interpelle et les sauve temporairement d'un piège diabolique : sans le savoir, les deux petits compagnons ont pénétré dans le parc d'un puissant magicien. Bien vite, Zita et Thimon constatent que l'attitude de leur mystérieux sauveur ne doit rien à la bonté. Lorsqu'il tente de s'évader,Thimon est pris au piège. Pour le sauver, Zita accepte de servir d'assistante à l'homme masqué, un sorcier venu participer au trophée organisé par le duc Meldîn, propriétaire du palais et du jardin. Car pour des raisons troubles, ce mage ne veut pas y participer personnellement.

     Des cinq romans — qui peuvent se lire séparément — parus dans la série Dragonia, où Grimbert exploite à chaque reprise différentes formes de magie, des personnages variés et diverses contrées fabuleuses, ce dernier est sans doute le plus réussi. Un cocktail heureux de mystère, de suspense, de terreur et d'astuce. Comme à chaque fois, le personnage principal, ici la jeune Zita, permet une identification facile du jeune lecteur. Grimbert, qui aime ses héros, sait les rendre attachants.

     Une aventure haletante qui atteint pleinement le but visé.

Jonas LENN
Première parution : 1/10/2002 dans Asphodale 1
Mise en ligne le : 1/9/2004


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66400 livres, 66982 photos de couvertures, 61239 quatrièmes.
8090 critiques, 36311 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.