Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Natacha

Elvire MURAIL & Lorris MURAIL & Marie-Aude MURAIL


Cycle : Le Maître des Golems  vol. 3 


Illustration de Arnaud CREMET

POCKET Jeunesse (Paris, France), coll. Pocket Junior Roman n° J0866
Dépôt légal : mai 2002
192 pages, catégorie / prix : 4B
ISBN : 2-266-11685-1   



    Quatrième de couverture    
     Les personnages du jeu vidéo GOLEM sortent de l'ordinateur de Majid ! Il y a Joke, le monstre informe, Bubulle, le dragon et bien sûr, Natacha, la golémette aux allures de vamp. Cette dernière ne pense qu'à détruire la MC à coups de dégom-laser comme le lui a ordonné Alias, le maître des Golems. Mais la MC est prête à tout pour éliminer ses adversaires...
     Et il ne reste plus que deux vies à Natacha !
 
    Critiques    
     Arrivés à ce stade de cette histoire, faisons le point  :
     Chez Jean-Hugues de Molenne, notre jeune professeur de français, et sa psychologue de mère, cela ne va pas fort. Le premier se débat avec les personnages du jeu Golem, sortis de son ordinateur  : Bubulle, le petit dragon enfermé temporairement dans le micro-ondes familial, et surtout la belle Natacha, dont il est tombé amoureux, mais qui manie mieux le Dégom-laser que les mots d'amour. Jean-Hugues frise la dépression  ! La seconde s'inquiète de voir chez elle un dragon et une belle créature fort peu vêtue. Aurait-elle des hallucinations  ? Friserait-elle aussi la dépression  ?
     Albert, le créateur de Golem, en rupture avec la MC, se réfugie chez Nadia, la jolie prof de sciences naturelles, collègue de Jean-Hugues. Les sbires de la puissante MC sont à ses trousses et ne plaisantent pas avec les traîtres qui en savent trop. Albert comprendra bientôt que sa Nadia a de la ressource ...
     Klaus l'albinos, le tueur de chez MC, est aussi assez mal en point. Il est convoqué au siège de la société et doit tenter de justifier son échec, n'ayant pu récupérer l'ordinateur emporté par Albert. Pour la première fois, il rencontre M. William, le boss tout-puissant  : « M. William était infirme et se déplaçait dans un extravagant véhicule évoquant de façon irrésistible un youpala d'enfant. Mais un youpala motorisé, de la taille d'une Smart. Avec beaucoup plus d'options. A son gré, M. William pouvait piloter l'engin ou avancer en faisant trottiner ses petites jambes. Des jambes qui ne portaient plus son corps de bébé obèse, un mètre cinquante et cent quarante kilos.  »
     Samir et sa petite sœur Lulu, livrés à eux-mêmes par des parents démissionnaires et alcooliques, ne savent plus quoi faire de l'encombrant et lumineux Joke, leur copain monstre se nourrissant d'électricité. Avec l'aide de Sébastien et d'Aïcha, ils déménagent Joke jusqu'à une carrière désaffectée.
     Haziz Badach, le frère de Majid (celui par qui toute cette histoire a commencé) organise une grande compétition de jeux vidéo dans la dite carrière, sous le parrainage de Bernard Martin-Weber (BMW), le patron du Mondiorama, le supermarché de la cité.
     On l'aura compris  : tout est mis en place pour que l'histoire devienne explosive  ! Chacun des personnages, aux prises avec une situation qu'il contrôle de plus en plus difficilement, fait figure de pion sur un échiquier réel et/ou virtuel, contrôlé par quelqu'un qui n'a pas encore fait son apparition mais que l'on devine tapi dans l'ombre  : Alias, le Maître des Golems.
     Plus que jamais, notre curiosité de lecteurs est malmenée par le diabolique trio Murail, qui réussit là une histoire riche de multiples références, passionnante, où l'on nous distille des indices très parcimonieusement. Le tout est servi par une écriture efficace, vivante, animée de dialogues enlevés, dont le ton sonne juste. Derrière les personnages principaux, existent aussi bien d'autres personnages attachants qui ancrent le récit dans une réalité sociale difficile (celle de la vie dans une cité), notamment celui d'Emmé Badach, la femme algérienne, la mère très aimante de sept fils qui ne le lui rendent pas toujours  ; ou celui de la petite Aïcha  : « Depuis qu'elle était toute petite, elle rendait service à ceux qui jugeaient son aide utile. Ce qui se produisait tous les jours. Alors, elle ramassa le sac à dos bourré de couvertures ignifugées et elle cessa de poser des questions.  »

     Le quatrième tome est annoncé chez Pocket pour juillet 2002. Il s'intitule Monsieur William. Alors patience ...


Catherine GENTILE (lui écrire)
Première parution : 14/5/2002 nooSFere

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66570 livres, 67338 photos de couvertures, 61429 quatrièmes.
8090 critiques, 36399 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.