Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
AubeMort

James BARCLAY

Titre original : Dawnthief, 1999
Première parution : Gollancz, 1999
Cycle : Les Chroniques des Ravens vol. 1 

Traduction de Isabelle TROIN
Illustration de Vincent DUTRAIT

BRAGELONNE (Paris, France)
Dépôt légal : juillet 2002, Achevé d'imprimer : août 2002
Première édition
Roman, 400 pages, catégorie / prix : 20 €
ISBN : 2-914370-26-1
Format : 15,5 x 24,0 cm
Genre : Fantasy



Quatrième de couverture
«Si on Imagine une intrigue dans laquelle on tombe comme dans un piège, c'est celle-ci. Barclay apporte une véritable esthétique au roman de Fantasy d'action. Un premier roman qui arrache ! »
Stan Nicholls, auteur de Orcs.
 
Les Ravens ont combattu ensemble durant des années...
Six hommes et un elfe vendant leur épée au plus offrant dans les guerres qui ont déchiré Balaia. Tout en restant loyaux envers leur code d'honneur et envers eux-mêmes.
Mais en acceptant d'escorter un mage du Collège de magie Xetesk dans une sinistre mission, ils se jettent dans un écheveau d'influences politiques et d'anciens secrets qui va changer leur vie pour toujours. Car ils doivent trouver AubeMort : un sort qui, s'il est lancé, provoquera la fin du monde.
Isolés, trahis, dans un monde au bord de la catastrophe, les Ravens n'ont d'autre choix que de faire confiance à un homme qui respire le mensonge et a un démon pour familier...
 
James Barclay est né en 1965 en Angleterre. Depuis 1998, il s'est imposé comme le plus prometteur des auteurs anglais de Fantasy. AubeMort, qui ouvre la trilogie des Chroniques des Ravens, a obtenu le plus gros succès pour un premier roman de ce genre en Grande-Bretagne depuis David Gemmell. Un récit vil et énergique de High Fantasy captivant comme un thriller !
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Distribution, pages 7 à 7, index, trad. Isabelle TROIN
2 - Carte, pages 8 à 9, carte, trad. Isabelle TROIN
Critiques
     James Barclay n'offre pas au lecteur une seule seconde de répit, une fois entamé ce premier tome d'une trilogie de fantasy épique. Au beau milieu d'une bataille, les Ravens, petite bande de mercenaires qui louent leur savoir-faire en arts martiaux aux grands nobles et aux collèges de magie sur l'île-continent de Balaia, se retrouvent face-à-face avec un Dragon venu d'une autre dimension...
     Ce n'est que le début d'une aventure où les Ravens se verront lancés dans une mission impossible pour sauver le monde civilisé contre une menace terrifiante qu'on croyait disparue à tout jamais : les Seigneurs Sorcyers se sont échappés, au bout de trois cents ans, de la prison inter-dimensionnelle créée à leur intention par les mages de la partie orientale de Balaia. Derrière les Monts Noirépine, leur puissance se réveille et leurs vassaux chamans soulèvent les tribus occidentales sauvages pour envahir l'Est à nouveau. Mal préparés et affaiblis par les divisions, les grands nobles et les quatre collèges de magie de l'Orient ne résisteront pas longtemps à l'assaut. Reste une ultime parade : AubeMort, un sort magique d'une puissance destructrice inouïe, découvert puis dissimulé il y a trois siècles par un mage renégat. Les Ravens doivent se résoudre à joindre leurs forces à celles d'un Mage Noir de Xetesk, collège de magie de sinistre réputation, afin de l'aider à recréer une arme qui pourrait signifier non pas le salut mais la fin du monde.
     Sur leur chemin, ils combattront non seulement les Ouestiens, mais aussi lutteront contre des intrigues ourdies au sein de leur propre camp pour s'emparer en exclusivité d'AubeMort, dans un récit émaillé de violents combats et de scènes de bataille qui iront crescendo jusqu'à la fin de ce tome. Si l'histoire ne sort pas des territoires rebattus par les héros du sword & sorcery depuis Conan, Barclay apporte une fraîcheur indéniable grâce à ses personnages, surtout les membres des Ravens, chacun avec ses excentricités, mais tous unis par un esprit de corps et un code d'honneur sans failles. De manière surprenante, l'auteur se montre prêt à sacrifier très tôt quelques personnages parmi les plus importants. Mais c'est vrai qu'il ne faut jamais compter définitivement un Raven comme mort sans en avoir la preuve absolue... Palpitant et très fort en images, grâce principalement à l'omniprésence d'une magie guerrière et effrayante, ce premier roman de l'écrivain britannique est extrêmement prometteur, une promesse à vérifier dans les deux tomes suivants (intitulés en anglais Noonshade et Nightchild).

Tom CLEGG (lui écrire)
Première parution : 1/2/2003 dans Asphodale 2
Mise en ligne le : 1/10/2004

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74339 livres, 82816 photos de couvertures, 69978 quatrièmes.
8530 critiques, 40259 intervenant·e·s, 1569 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.