Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Saignée

K. W. JETER

Titre original : Bloodletter, 1993
Première parution : Pocket, 1993

Cycle : Star Trek - Deep Space Neuf  vol. 3 

Traduction de Bruno GUEVIN

ADA Inc. , coll. Star Trek - Deep Space Neuf n° 3
Dépôt légal : septembre 1999
Roman, 288 pages, catégorie / prix : 63,60 FF
ISBN : 2-921892-65-0   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Le commandement de Starfleet vient d'apprendre que les Cardassiens projettent de construire une base de l'autre côté du Trou de Ver afin d'y établir une présence et ainsi revendiquer le riche territoire inexploré.
     Il est alors impératif pour le commandant Sisko, le major Kira et l'équipage de Deep Space Neuf d'aller y installer au plus tôt une station de la Fédération. Toutefois, un fanatique surgi du violent passé de Kira apparaît avant que celle-ci ne puisse établir la nouvelle base. Kira doit engager une lutte sans merci contre cet ennemi qui ne reculera devant rien pour l'exterminer, tandis que le sort de Bajor, du Trou de Ver, et peut-être de la fédération toute entière, se trouve en péril.
 
    Critiques    
     Les grands pontes de Starfleet s'agitent furieusement depuis qu'ils ont eu connaissance de l'intention des Cardassiens d'installer une base de l'autre côté du Trou de Ver, surveillé par la station de la Fédération des Planètes Unies, Deep Space Neuf. Aussitôt, le commandant Sisko reçoit l'ordre d'y démarrer la construction d'une station fédérale afin de neutraliser la présence de ces ennemis farouches et d'empêcher la mainmise sur ces riches territoires spatiaux inexplorés. Le major Kira et son équipe sont chargés de cette dangereuse mission. Mais l'arrivée inopinée d'un fanatique, surgi du passé violent de Kira, va tout remettre en cause. Elle devra lutter, au péril de sa vie, contre cet ennemi qui ne désire qu'une chose  : l'exterminer. Une mort qui entraînera la chute de Bajor, du Trou de Ver et — on l'aura compris — de la Fédération tout entière.
     Alors qu'en France, le Fleuve Noir distille au compte-gouttes les aventures de Star Trek Classic et de la Next Generation, les Canadiens misent sur les deux séries inédites, Deep Space Neuf (sic) et Voyageur (re-sic), pour contenter les fans de sci-fi. Si l'intrigue de ce roman inédit ne surprend guère — elle appartient aux canons de la série — et l'issue est plus que prévisible, malgré la menace universelle (mais dans chaque roman, la Fédération est en danger, alors bonjour le suspense...), le nom de K. W. Jeter, auteur de cette aventure, laissait espérer un niveau de qualité plus élevé. Mais Jeter, prisonnier du moule calibré — et lourdingue — de Star Trek et des personnages monolithiques et intouchables, se contente de remplir son contrat et d'empocher son avance. Certes, l'intrigue est bien menée, les rebondissements nombreux, les personnages un peu plus enlevés, l'écriture efficace, mais cela n'en reste pas moins un produit manufacturé et un travail alimentaire pour l'écrivain américain. Pas l'ombre d'un investissement personnel, pas une goutte d'imaginaire original et pas une trace de la griffe si particulière de Jeter. La Saignée se lit vite, se digère sans causer ni plaisir ni aigreurs d'estomac et s'oublie tout aussi rapidement. Bref, ça swingue comme un wagon de choucroute mais rassasie autant qu'un hamburger de chez MacDo...

Daniel CONRAD
Première parution : 1/12/1999 dans Galaxies 15
Mise en ligne le : 1/2/2001


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69357 livres, 77662 photos de couvertures, 64447 quatrièmes.
8384 critiques, 36789 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.