Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Compartiment terreur

Brian LUMLEY

Textes réunis par Richard D. NOLANE


Traduction de Claude BOLAND-MASKENS & Jean-Daniel BRÈQUE
Illustration de Jean-Michel NICOLLET

NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO) (Paris, France), coll. Fantastique / SF / Aventure n° 216
Dépôt légal : avril 1989
152 pages
ISBN : 2-7304-0516-X   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     « Elevé, si l'on peut dire, au sein de la vénérable et fameuse Arkham House, Brian Lumley a fait, peu à peu, ses preuves, passant d'une exploitation systématique du Mythe de Cthulhu (dont les adorateurs des Grands Anciens trouveront trois exemples dans le présent recueil) à une vision plus large de l'horreur... Brian Lumley appartient à cette catégorie d'auteurs qui empoignent la peur à bras-le-corps dans un combat où prime l'efficacité du style. Héritier direct des meilleurs écrivains des pulps, il s'est surtout consacré à explorer tous les thèmes du fantastique. Les deux recueils précédemment parus dans cette même collection, L'Avant-poste des Grands Anciens et Le seigneur des vers, se sont d'ailleurs attachés à montrer à quel point il est capable d'échapper à son image de simple héritier littéraire de Lovecraft et d'occuper ainsi une place bien particulière parmi les auteurs les plus importants du fantastique anglais. De même, avec Uzzi et Fermentation on trouvera, dans Compartiment terreur, deux nouveaux exemples de la qualité de la veine « moderne » de Lumley à qui, prochainement, la nouvelle revue Weird Tales doit consacrer un numéro spécial. »
     D'après Richard D. Nolane (Introduction).

     Né en 1937, l'année même de la mort de Lovecraft, Brian Lumley a publié une partie importante de son œuvre chez Arkham House, sous l'égide d'August Derleth. Il est célèbre dans les pays anglo-saxons où des romans tels que Necroscope ou Demogorgon ont connu un succès consi­dérable. Relativement peu publié en France — ses seuls romans traduits ont été ceux de sa série consacrée à Titus Crow, dans la collection « Super-Fiction » chez Albin Michel — il n'y est connu pour ses nouvelles, à part quelques publications en revues, que depuis la parution, chez NéO, des deux recueils déjà cités que les amateurs de fantastique et les admirateurs de Lovecraft ont découverts avec le plus vif intérêt.


    Sommaire    
1 - Richard D. NOLANE, Horreur, quand tu nous tiens…, pages 7 à 8, Préface
2 - Fermentation (Fruiting bodies), pages 9 à 41, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
3 - Compartiment terreur (What dark god?), pages 43 à 52, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
4 - L'Inspiration d'Ambler (Ambler's inspiration), pages 53 à 70, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
5 - La Nuit où la Sea-Maid fut engloutie (The night the Sea-Maid went down), pages 71 à 85, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
6 - Uzzi (Uzzi), pages 87 à 104, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
7 - La Cité sœur (The sister city), pages 105 à 123, trad. Claude BOLAND-MASKENS
8 - Le Rempart de béton (Cement surroundings), pages 125 à 152, trad. Claude BOLAND-MASKENS

    Prix obtenus    
Fermentation : British Fantasy, nouvelle / Short story, 1989

 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65428 livres, 64290 photos de couvertures, 60162 quatrièmes.
8088 critiques, 35842 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.