Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Porteurs de cerveau

Daniel S. MILO


Cycle : Les Porteurs de cerveau vol. 1


Illustration de Henry HORENSTEIN

LES BELLES LETTRES
Dépôt légal : novembre 2003
242 pages, catégorie / prix : 16 €
ISBN : 2-251-44250-2   



    Quatrième de couverture    
     21 février 2007. Après la mort de leur chef, les membres de la famille Neto poursuivent leur vie normale, faite de calculs, de jalousies, d'indifférences. Autour d'eux pourtant, le monde rétrécit subtilement par la volonté d'une organisation mystérieuse mais les Neto n'en ont cure. Le fils surtout, Daniel, n'est nullement impressionné par la disparition de presque toutes les marques de cigarettes, de céréales, de voitures, ou des variétés de chats. La disparition de sa bien-aimée, puis celle de la plupart de ses collègues des Orphelins Anonymes et de ses deux beaux-frères ne le détournent pas plus ne serait-ce que d'une seule de ses obsessions : l'amour / haine de sa mère, les seins abondants, l'allergie aux voisins... Les autorités viennent d'interdire l'invention de nouveaux personnages romanesques ? En quoi cela le regarde-t-il ?... Elles réduisent le nombre de catégories de boxe à dix, puis à trois ? II les en félicite. Tout juste remarque-t-il que seuls les chiens échappent à cette épidémie réductrice, eux dont les races nouvelles se multiplient en d'étranges institutions. Mais Daniel est-il seulement conscient d'être sous la coupe du NIET — le Nouvel Institut d'Ingénierie EThique — et du combat que le « Ou » mène contre le « Et » ?

     Philosophe, historien, Daniel S. Milo a notamment publié Clefs, Trahir le temps (Histoire), La dernière mort de Socrate. Avec Les porteurs de cerveau il fait entrer le roman d'anticipation dans une nouvelle dimension.
 
    Critiques    
     En 2007, à la mort du père, Daniel Neto retrouve sa famille, qu'il n'aime guère, à l'exception d'une sœur, pour assister aux obsèques. Le représentant de Deuil sur Mesure, venu présenter sa panoplie de funérailles, se remet vite avec la mère qui s'est hâtée de décorer la maison familiale à son goût, tandis que le fils, narrateur du présent journal commenté par le NIET (Nouvel Institut d'Ingénierie EThique), retourne à ses occupations qui consistent surtout à porter sur le monde un regard critique et acerbe et à courir après les seins plantureux.

     Autour de lui, des personnes et des objets disparaissent, diverses marques de produits, tandis que de nouvelles lois venues simplifier le monde réduisent le nombre de catégories de combats de boxe ou de thèmes, ou limitent les personnages romanesques à ceux du XIXe siècle.

     On l'aura compris, le roman oscille entre l'absurde et le surréalisme, dans une satire de notre société contemporaine où la diversité du choix est en lutte permanente contre la standardisation, qui le limite. Les aphorismes, maximes et autres traits d'esprit, souvent bien trouvés — mais là n'est pas la question — , abondent dans ce texte ; mais ils se multiplient jusqu'à étouffer le récit qu'on peine à suivre. Les remarques sentencieuses interviennent à tout propos au détriment de l'intrigue qui se déroule sans fil conducteur apparent. Il semble bien qu'on ait là un roman à clés dont il manque les serrures.

     Dans la guerre entre « et » et « ou », « le "e" a rendu les armes sans conditions » lit-on page 189. Et le récit est malheureusement passé à la trappe au profit d'un discours aussi abscons qu'irritant, trop dense pour être digeste.

     Le philosophe et historien Milo, qui a déjà publié divers essais remarqués, au lieu de passer au roman, aurait dû préférer le « ou » au « et ». On apprendra probablement dans une suite la raison pour laquelle les chiens échappent à cette simplification du monde, mais il est probable que devant un tel fatras le lecteur aura lui aussi opté pour le renoncement des tomes à venir.

Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/4/2004 dans Bifrost 34
Mise en ligne le : 11/5/2005


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65738 livres, 65027 photos de couvertures, 60497 quatrièmes.
8089 critiques, 36027 intervenant·e·s, 1452 photographies, 3688 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.