Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Veilleurs du feu

Connie WILLIS

Titre original : Fire Watch, 1985

Illustration de Michael WHELAN

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (1992 - 2001, 3ème série - dos violet/blanc) n° 2339
Dépôt légal : décembre 1994
Recueil de nouvelles, 352 pages, catégorie / prix : 4
ISBN : 2-277-22339-5
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     Connie Willis
     Née en 1945 à Denver, Colorado. Dès la parution de ses premières nouvelles, elle prend place parmi les meilIeurs nouveaux auteurs de S-F. Fire Watch — Les veilleurs du feu — a reçu le prix Nebula, puis le prix Hugo.

     Si la publicité vous promet le compagnon idéal sous la forme de votre clone, en échange de quelques dollars, y croyez-vous ?
     Si les singes sont devenus assez intelligents pour apprendre le langage des sourds-muets et servir la messe, leur accordez-vous le bénéfice d'une âme ?
     Si parmi les milliers de gens venus observer une éclipse vous remarquez un petit groupe de savants qui regardent dans la mauvaise direction, qu'en concluez-vous ?
     Ces sept délicieuses nouvelles de Connie Wiflis apportent à toutes ces questions des réponses pour le moins... inattendues !
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Les Veilleurs du feu (Fire Watch, 1982) , pages 7 à 63, nouvelle, trad. Philippe R. HUPP
2 - Rituel du service des morts (Service for the Burial of the Dead, 1982) , pages 65 à 89, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
3 - Perdu et retrouvé (Lost and Found, 1982) , pages 91 à 109, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
4 - Joyeux Noël, mes chéris ! (All My Darling Daughters, 1985) , pages 111 à 141, nouvelle, trad. Iawa TATE
5 - Le Père de la mariée (The Father of the Bride, 1982) , pages 143 à 147, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
6 - Une lettre des Cleary (A Letter From the Clearys, 1982) , pages 149 à 165, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
7 - Car certains sont venus de loin (And Come from Miles Around, 1979) , pages 167 à 183, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
8 - Le Sidon dans le miroir (The Sidon in the Mirror, 1983) , pages 185 à 227, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
9 - Marguerite au soleil (Daisy, in the Sun, 1979) , pages 229 à 253, nouvelle, trad. Eric COWEN
10 - Bille de clone (Mail Order Clone, 1982) , pages 255 à 265, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
11 - Drôle de samaritain (Samaritan, 1978) , pages 269 à 293, nouvelle, trad. Françoise JAMOUL
12 - La Lune bleue (Blued Moon, 1984) , pages 295 à 344, nouvelle, trad. Henry-Luc PLANCHAT
Critiques des autres éditions ou de la série
Edition J'AI LU, Science-Fiction (1985 - 1993, 2ème série - dos violet) (1988)

     Quelqu'un chez J'ai Lu ne doit pas savoir compter, qui nous promet sept nouvelles en couverture d'un recueil en comptant douze. Ou serait-ce la confusion entre deux nombres également sacrés ? Le sacré brille par sa présence dans ce recueil, souvent vêtu aux couleurs de l'Eglise d'Angleterre. Dans Perdu et retrouvé, le Jugement dernier se profile derrière les incidents de la vie d'une école religieuse persécutée par le gouvernement. La question de l'humanité de singes intelligents est abordée par le biais de leur accès aux sacrements dans Drôle de Samaritain. Ambiance entre Simak et Walter Miller.
     Quant aux Veilleurs du feu, ils veillent sur la cathédrale St Paul de Londres pendant le blitz de 1940. Le protagoniste est un voyageur temporel qui ne cesse de penser aux bombardements bien plus terribles que le monde subira dans son passé — notre futur. Avec cette double mise en abîme, Willis donne le ton d'un recueil d'une haute tenue. Mais il faut aussi souligner la diversité dont elle est capable, depuis le fantastique ironique avec Le père de la mariée, vue prosaïque de La Belle au Bois Dormant, jusqu'à l'évocation baroque d'une planète minière dans Le sidon dans le miroir, un texte troublant sur le thème du double — de la même complexité que La cinquième tête de Cerbère.
     Il faut enfin souligner la maîtrise parfaite du langage dont fait preuve Connie Willis, dont même la traduction d'excellent niveau de ce recueil ne peut rendre compte  ; cela s'applique autant à un texte bourré de calembours comme La lune bleue qu'à Joyeux Noël, mes chéris !, qui dissimule un cri du cœur derrière des dehors dévergondés. Rappelons que si les lecteurs d'Univers ont eu la primauté de ces textes, le deuxième n'a pas été publié en revue aux Etats Unis — trop choquant sans doute.
     Littéraire imaginative, Connie Willis a patiemment mené sa carrière avec l'aide du mécénat public Elle publie peu d'oeuvres directement commerciales (son premier roman en solo, Lincoln Dreams, à la lisière du fantastique et du roman psychologique, ne devrait pas changer cela). Vous avez la chance de découvrir ses meilleurs textes, ne passez pas à côté.

Pascal J. THOMAS (lui écrire)
Première parution : 1/4/1988
dans Fiction 396
Mise en ligne le : 2/2/2003

Prix obtenus par des textes au sommaire
Une lettre des Cleary : Nebula nouvelle / Short story, 1982
Les Veilleurs du feu : Nebula novelette, 1982
Hugo novelette, 1983
Science Fiction Chronicle novelette, 1983

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 75157 livres, 84022 photos de couvertures, 70868 quatrièmes.
8542 critiques, 41091 intervenant·e·s, 1577 photographies, 3741 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.