Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Fiancée du singe

Michael BISHOP

Titre original : The Monkey's Bride, 1983
Première parution : Ace, 1983
Traduction de Jean-Daniel BRÈQUE
Illustration de Patrick MARCEL

ARACHNE (association)  n° (2)
Dépôt légal : septembre 1985
Première édition
Roman, 64 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : néant
Genre : Fantastique



Quatrième de couverture
     Don Ignacio s'avança hors de l'alcôve et rejeta en arrière sa cagoule de soie. Ce geste fit pousser un cri strident à la mère de Cathinka et le Comte se détourna, plein de tristesse et de confusion. Pendant un instant, Cathinka pensa que leur visiteur portait un masque, un postiche tissé de laine blanche ou de velours. Cependant, il devint très vite évident que Don Ignacio portait sur ses épaules étroites le visage et les traits d'un singe...
Critiques
     Les éditions Arachné, dirigées par Jean-Daniel Brèque, sont sans doute les seules actuellement à faire la promotion d'un Fantastique de qualité, leur premier volume (voir critique dans Fiction n° 357) étant là pour en témoigner. Et cette fois-ci, nous est proposé un charmant petit livre mis en page par Lionel Evrard, illustré par Patrick Marcel et traduit par le maître d'œuvre : La fiancée du singe de Michael Bishop, qui avait été publié, à l'origine, il y a trois ans, dans une anthologie U.S. et qui avait, nous dit-on, été sélectionné au World Fantasy Award, censé récompenser le meilleur texte du genre de l'année. Et force m'est de dire qu'effectivement, il ne nous déçoit pas.
     Tout commence lorsque Cathinka qui se laissait jusque là volontiers courtiser par le beau Waldemar, apprend de la bouche même de ses parents qu'elle doit épouser Don Ignacio de la Selva, afin que son père puisse tenir la promesse qu'il lui avait faite des années auparavant de lui accorder ce qu'il désirerait lorsqu'il le demanderait. Ce parce qu'il lui avait jadis sauvé la vie. Et bien entendu, il n'avait pas trouvé mieux que à lui demander la main de sa fille. Et là où l'incident aurait pu se clore sur une simple peine de cœur, nous le voyons rebondir d'une manière des plus cruelles puisque son futur mari n'est autre qu'un singe... La suite, vous la découvrirez en achetant cet extraordinaire conte (qui je vous rassure, est loin d'être un mélo).

Richard COMBALLOT
Première parution : 1/4/1986 nooSFere 373
Mise en ligne le : 1/6/2006

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76651 livres, 87761 photos de couvertures, 72502 quatrièmes.
8552 critiques, 41739 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.