Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Regard qui tue

François DARNAUDET & Pascal METGE



Illustration de Juan Miguel AGUILERA

BLACK COAT PRESS , coll. Rivière Blanche n° 2008
Dépôt légal : mars 2005
Première édition
Recueil de nouvelles, 160 pages, catégorie / prix : 15 €
ISBN : 1-932983-21-X   



    Quatrième de couverture    
     Un vieux cruciverbiste détenteur d'un terrible secret assassiné... Un étrange lord Anglais se livrant à d'étranges expériences... Un impitoyable tueur albinos... Un orthoptiste se retrouvant agent involontaire du mystérieux Service de la Protection du Territoire... Et au centre de cette toile, une superbe lasérologue aux yeux vairons, qui détient peut-être le secret du REGARD QUI TUE...

    Sommaire    
Afficher les différentes éditions

1 - Le Regard qui tue, pages 7 à 131, roman
2 - François DARNAUDET, Quoi que vous voulez, pages 133 à 139, nouvelle
3 - François DARNAUDET, Autobiographie fantastique, pages 140 à 153, nouvelle
4 - Pascal METGE, La Patateuse, pages 154 à 156, nouvelle

    Prix obtenus    
Masterton, Roman français, 2006
 
    Critiques    
     Une histoire dédiée à tous ceux pour qui Chapeau Melon et Bottes de Cuir est l'une des créations les plus achevées du Septième Art ne peut, a priori, qu'être passionnante. C'est en effet le cas du Regard qui tue, de François Darnaudet et Pascal Metge, un livre qui se lit d'une traite, un grand sourire aux lèvres.

     Un cruciverbiste assassiné d'une étrange manière laisse des indices à son neveu, Argus Bréhier, orthoptiste, sous forme de mots croisés à résoudre. Mais le SPT (Service de Protection du Territoire), dispose d'une photo notée au dos « le regard qui tue » sur laquelle on peut voir une belle jeune femme... Il sera question de lunettes, de lentilles, de lasers et de bien d'autres choses encore.

     Action, mais surtout humour et jeux de mots croisés tournant pour la plupart autour de l'œil (jusqu'aux noms des personnages, la lasérologue se prénommant Claire, par exemple), tels sont les points forts de ce roman d'action qui ne se prend pas au sérieux et qu'on apprécierait, en effet, de vois adapté à l'écran. Lui font suite trois courts textes signés de l'un ou l'autre des auteurs. Plus dans un registre doux-amer, ces nouvelles (encore que l'un des textes n'est peut-être pas vraiment une fiction, Darnaudet entretenant la confusion sur ce point) permettent d'apprécier une plus large étendue de la palette de leurs talents. L'ensemble risque fort de donner envie de lire leurs autres œuvres.

     Et puisqu'il est question d'œil et de vue, il faut absolument noter l'illustration de couverture, vraiment impressionnante, signée d'un nom fort connu : Juan-Miguel Aguilera ! Cela se sait peu, en France, que l'auteur espagnol est aussi un illustrateur de talent. Bravo à Rivière Blanche d'avoir déniché cette rareté ! On peut admirer d'autres de ses œuvres sur son site : http://webs.ono.com/usr099/JUANMIGUEL/


Lucie CHENU
Première parution : 1/6/2005 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72029 livres, 83591 photos de couvertures, 67305 quatrièmes.
8481 critiques, 38778 intervenant·e·s, 1494 photographies, 3729 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.