Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Sommeil de mort

Jerry SOHL

Titre original : Death Sleep, 1983
Première parution : Fawcett Gold Medal / Ballantine, septembre 1983

Traduction de Martine DECOURT & Jean-Luc ESTÈBE

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Paniques
Dépôt légal : 1984
222 pages, catégorie / prix : 65 F
ISBN : 2-258-01422-0   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.
 
    Critiques    
 
     Le Thriller Médical est un sous-genre qui rencontre un assez grand succès auprès du public. La collection « Paniques » l'a bien compris puisque, sur onze titres parus, trois ont pour cadre la médecine et les hôpitaux : Le Projet Dieu de John Saul. Les infirmières de la Mort de Michaël Palmer et celui dont il est ici question, Sommeil de Mort.
     Bien qu'ayant publié un certain nombre de romans et de nouvelles de SF dans les années '50 et '60, Jerry Sohl n'a guère marqué cette forme de littérature qu'il a d'ailleurs abandonnée depuis une quinzaine d'années pour se consacrer à des activités plus lucratives telles que les best-sellers et les scénarii de télévision.
     Ceci explique sans doute pourquoi, bien qu'étant indubitablement fantastique, Sommeil de Mort soit avant tout un roman fonctionnant suivant les règles habituelles du best-seller de consommation courante. Pourtant, le thème de base (un homme en coma dépassé devient capable d'agir sur l'environnement extérieur à partir de ses rêves) était prometteur et pouvait laisser présager de bons moments d'horreur, d'autant plus que le milieu hospitalier se révèle, par nature, propice à l'angoisse. Mais, même s'il a de bonnes idées, Jerry Sohl ne parvient pas à dépasser la moyenne de ce genre de récit. Et la principale raison de ce demi-succès réside, à mon sens, dans le fait que l'auteur n'arrive pas à donner un caractère assez monstrueux à son « légume vivant » et, surtout, parce qu'il n'utilise presque pas l'excellent rebondissement de l'intrigue que constitue la soudaine régression physique de celui-ci vers une forme de vie préhumaine. L'histoire se termine un peu en queue de poisson (comme si Jerry Sohl en avait eu subitement assez) là où un Stephen King nous aurait remis ça pour 200 pages à vous faire dresser les cheveux sur la tête. Toute la différence entre un maître et un honnête artisan.

Richard D. NOLANE
Première parution : 1/2/1985 dans Fiction 359
Mise en ligne le : 16/12/2008


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66586 livres, 67373 photos de couvertures, 61447 quatrièmes.
8090 critiques, 36414 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.