Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Domestiques

Michael Marshall SMITH

Titre original : The Servants, 2007
Traduction de Julien SIMON
Illustration de Anne-Claire PAYET

MILADY (Paris, France), coll. Horreur
Dépôt légal : février 2009
Première édition
Roman, 288 pages, catégorie / prix : 6 €
ISBN : 978-2-8112-0098-5
Format : 11,0 x 17,8 cm
Genre : Fantastique



Quatrième de couverture
     Vous croyez aux miracles ?
     Mark n'y croit pas. Il a onze ans et trouve sa vie sinistre. Il a dû quitter Londres pour aller vivre dans une ville grise et froide, sur la côte. Sa mère, autrefois si enjouée, est toujours trop fatiguée pour sortir. Et il déteste son nouveau beau-père, qui fait tout pour le contrarier et l'empêcher de s'amuser.
     Mark se sent seul et s'ennuie à mourir. Jusqu'à ce qu'il rencontre la vieille dame qui loge en dessous de chez lui. Elle lui offre du thé, des biscuits, un peu de réconfort... et la clé d'un monde ancien et secret où s'affairent d'étranges domestiques.
     Mark n'imagine pas à quel point cette rencontre va changer sa vie...

     Les Domestiques est un magnifique roman, une fable poignante qui marque le retour d'un écrivain d'exception.
Critiques
     Michael Marshall Smith est un auteur toujours intéressant, qui alterne sans souci la science-fiction (Avance rapide), le thriller (La Proie des rêves) et le fantastique (L'homme qui dessinait des chats). Les Domestiques appartient à ce dernier genre.
     Mark est un garçon de onze ans qui vivait à Londres la turbulente, et se retrouve brutalement projeté à Brighton, sur la côte, dans une ville la plupart du temps déserte et inhospitalière. Tout cela parce que le nouvel ami de sa mère, David, y possède une maison. Mark aimerait bien que sa mère s'occupe davantage de lui, mais elle est malade et reste enfermée une grande partie du temps. Le garçon doit donc se trouver d'autres occupations ; le jour où il fait la connaissance de la vieille dame qui habite un appartement en sous-sol, sa vie va changer : au fond de cet appartement, les anciens quartiers où vivaient à l'époque les domestiques...
     Le fantastique dont il s’agit ici prend la forme de fantômes des temps passés, fantômes dont Mark va progressivement apprendre à faire la connaissance. Et ses spectres auront une signification qui rejaillira sur sa vraie vie, dans une tentative lourdingue de renouer les deux fils de l’intrigue. C’est dommage, car l’auteur excelle à raconter le quotidien de Mark, ses errances solitaires dans Brighton, et surtout ce lent désespoir qui l’étreint au contact de sa famille dont il s’éloigne de plus en plus, à mesure qu’il se rapproche de la vieille dame – et surtout de son appartement. Et même si les parents ne sont pas très crédibles dans leur pédagogie sur la maladie de la mère, on suit le cheminement de l’intrigue avec intérêt. C’est dire si l’on est déçu lorsque le propos de l’auteur se fait définitivement jour : les deux histoires, satisfaisantes séparément, semblent rabibochées de manière forcée.
     Les Domestiques s’avère donc une déception ; on y retrouvera néanmoins le talent de Michael Marshall Smith pour brosser les petites fêlures mais aussi les petites joies de la vie courante, et c’est ce qu’on retiendra de ce livre.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 18/4/2009 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76639 livres, 87734 photos de couvertures, 72490 quatrièmes.
8551 critiques, 41734 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.