Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Lunatique 80

REVUE

Cycle : Revues - Lunatique  vol. 80 


Illustration de Michel BORDERIE & KAAN

EONS , coll. Lunatique n° 105
Dépôt légal : décembre 2008
Revue, 156 pages, catégorie / prix : 9,80 €
ISBN : 978-2-7544-0497-6
Genre : Imaginaire



Quatrième de couverture
     Ont contribué à cet ouvrage :
     Coralie Berhault, Sophie Dabat, Estelle Valls de Gomis.
     Michel Borderie, Daniele Brolli (Italie), John Hendry (Grande-Bretagne), Kaan, Sam Lermite, Michel Loetscher, Rémi Maure, Lucas Moreno (Suisse), Marc Peyre, Bernard Sigaud, Nicolas Stanzick.

Huit échappées du réel vers l’Avenir et vers l’Ailleurs

     — « Au loin, l’océan Atlantique réverbérait un crépuscule de lueurs végétales. Les algues radioactives se pressaient contre les filets de protection qui les maintenaient éloignées de la baie. Sur les môles, les barques des chasseurs de joyaux s’apprêtaient à prendre la mer. » (Daniele Brolli)
     — « Ce fut alors qu’apparut dans le ciel un corps céleste nouveau dont la sombre lumière semblait émerger de l’abîme. Il ne quittait plus le ciel depuis la fête de la Fertilité. » (Michel Loetscher)
     — « Le cadeau que le Pr Hallström avait légué en mourant à son disciple préféré, l’historien Sven Westerberg, était une petite cassette contenant les derniers écrits de l’érudit médiéval égyptien Mohammed el Hassif. En 1393, el Hassif se suicida par le poison sans raison apparente. » (John Hendry)
     — « Les trois Lases, pour la première fois, avaient quitté leur unité de statues. Elles s’étaient coupé la parole, leurs ailes frémissantes brusquement déployées, rémiges écartées comme des mains ouvertes devant des yeux. » (Sophie Dabat)
     — « Il y a une éternité que Desiderius excelle dans le métier des armes. Il a tenu de près tous les rois de sac et de corde et les grands leudes qui se disputent le pouvoir depuis la mort de Clotaire. Il les a admirés, il a désiré une parcelle de leur pouvoir. » (Sam Lermite)
     — « Je suis une personne de l’oralité. Rarement j’ai éprouvé le besoin de consigner mes pensées par écrit. Et pourtant, depuis notre arrivée, l’envie me prend de jouer de la plume, de m’essayer au carnet de route – le voyage vient de prendre fin, mais le chemin de la découverte, lui, est encore long. » (Lucas Moreno)
     — « Le soir venu, Grégor fut l’objet du même phénomène de dédoublement. Il s’éleva au dessus de son lit, se vit lui-même couché, et pris du désir de retourner dehors, quitta la pièce comme la veille. » (Marc Peyre)
     — « Arpad Belgrave, issu d'une famille noble mais déchue, avait été élevé dans un monastère. C'est là que, tout enfant, il rencontra Galahad Brokenheart, avec qui il se lia d'amitié fraternelle et éternelle. » (Estelle Valls de Gomis)

et encore :

     — L'univers d'Estelle Val de Gomis décrypté dans un interview lettre par lettre.
     — Dans les griffes de la Hammer, un passionnant ouvrage qui analyse le phénomène Hammer, la prestigieuse maison de production britannique, dans notre pays ;
     — Eutopia, de Jean Berthos, un « oublié de l’imaginaire » décortiqué par Rémi Maure.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Daniele BROLLI, Le Siège des ténèbres (L'assiedo delle tenebre, 1984) , pages 7 à 27, nouvelle, trad. Jean-Pierre FONTANA
2 - Michel LOETSCHER, Le Néant n'est qu'une vue de l'esprit, pages 28 à 50, nouvelle
3 - John HENDRY, Les Visées de Mohammed El Hassif (The Views of Mohammed el Hassif, 1983) , pages 51 à 56, nouvelle, trad. Bernard SIGAUD
4 - Sophie DABAT, Régénérescence, pages 57 à 67, nouvelle
5 - Sam LERMITE, Visage vert, pages 68 à 74, nouvelle
6 - Lucas MORENO, Trouver les mots, pages 75 à 92, nouvelle
7 - Marc PEYRE, La Fin de Grégor, pages 93 à 101, nouvelle
8 - Estelle VALLS DE GOMIS, Tapisserie médiévale teinte au sang, pages 102 à 125, nouvelle
9 - Coralie BERHAULT, Comprendre en quelques mots l'univers d'Estelle Valls de Gomis..., pages 126 à 137, entretien avec Estelle VALLS DE GOMIS
10 - Coralie BERHAULT, Bibliographie, pages 138 à 139, bibliographie
11 - COLLECTIF, Courrier des lecteurs, pages 140 à 141, courrier
12 - Jean-Pierre FONTANA, Dans les griffes de la Hammer, pages 142 à 144, entretien avec Nicolas STANZICK
13 - Rémi MAURE, Les Oubliés de l'imaginaire : Eutopia, de Jean Berthos, pages 145 à 148, article
Critiques
     Au menu de cette nouvelle livraison de Lunatique : Italie, Suisse, Royaume-Uni et bien sûr France. L'Italien Daniele Brolli rend hommage à Philip K. Dick en s'amusant à nous en livrer un pastiche ; s'il excelle à ce jeu, il pousse sans doute le bouchon un peu trop loin, car le texte qui en ressort est encore plus psychédélique et tordu que ce que l'auteur américain a pu écrire, et en devient peu lisible. La Suisse est représentée par Lucas Moreno, qui nous propose un récit de colonisation d'une planète, dont le « bouffon du roi » (en l'occurrence, un conteur chargé de dérider l'ambiance pesante des colons) perd progressivement toute aptitude à exercer son métier. Sans être un chef-d'œuvre, cette nouvelle est suffisamment solide pour être de loin la plus convaincante de ce numéro. Le Royaume-Uni, enfin, est incarné par un texte ancien de John Hendry, paru dans les premiers numéros d'Interzone : un homme découvre la possibilité de voir son avenir. Un texte court, assez intéressant, mais dont la brièveté ne permet pas un développement satisfaisant.
     Côté Français, on trouve un dossier Estelle Valls de Gomis constitué d'une nouvelle et d'une interview en forme d'abécédaire : la première n'est pas désagréable, mais souffre de son manque d'originalité et n'est que la première d'un cycle. Elle se termine donc sans proposer une fin convaincante, et le lecteur reste largement sur sa faim, ce qui soulève le problème de proposer en revue une nouvelle ne pouvant clairement pas se lire indépendamment des suivantes. L'interview de l'auteure est en revanche intéressante, mais, sur douze pages, n'évite pas les redites, surtout vu la forme adoptée. Viennent compléter le sommaire : Michel Loetscher, dont le texte souffre de courir trop de lièvres à la fois : mélanger fantasy, philosophie, revendications syndicales... est une bonne idée mais il n'est pas évident d'harmoniser tout cela pour en faire une nouvelle lisible ; Sophie Dabat, qui nous propose une scène de la très peu connue mythologie étrusque : idée originale et intéressante, mais l'auteure manque un peu du souffle nécessaire pour retranscrire le caractère mythique de ses personnages ; Sam Lermite, qui nous livre sa version du guerrier héroïque, comme l'ont fait avant lui Robert Howard, Karl Edward Wagner ou, pour rester dans le domaine français, Laurent Kloetzer : un texte bien écrit, mais qui n'apporte strictement rien de neuf.
     Enfin, au chapitre réédition, nous est proposé un texte de Marc Peyre, paru dans Mercury en 1965, une histoire de fantastique classique (un mourant voit son corps éthéré s'échapper de son corps physique et parcourir les rues de sa ville).
     En ce qui concerne les articles, il y en a deux : un très court entretien couplé à une recension/publicité consacrés au livre de Nicolas Stanzick, Dans les griffes de la Hammer. Et, dans sa chronique habituelle, le toujours très utile Rémi Maure exhume une utopie québécoise, Eutopia de Jean Berthos.
     Au final, cette livraison de Lunatique déçoit quelque peu : peu de bons textes, et quelques autres dispensables.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 4/1/2009 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 75213 livres, 84211 photos de couvertures, 70930 quatrièmes.
8543 critiques, 41145 intervenant·e·s, 1578 photographies, 3741 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.