Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Caverne

Marina DIATCHENKO & Sergueï DIATCHENKO

Titre original : Pechtchera, 2003

Traduction de Antonina ROUBICHOU-STRETZ
Illustration de Nancy BROWN

ALBIN MICHEL (Paris, France)
Dépôt légal : mars 2009
Première édition
Roman, 416 pages, catégorie / prix : 21.90 €
ISBN : 978-2-226-19085-7
Format : 15,5 x 24,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Son prédateur la guette dans la nuit de la caverne. Peut-il être aussi son sauveur ?

 

     La Caverne : un lieu mystérieux, inquiétant et fascinant. Un monde de rêve qui ressemble étrangement au nôtre. Un univers parallèle où, comme dans la vie réelle, prédateurs et victimes s'affrontent. Jusqu'à la mort.

 

     Le roman de Marina et Sergueï Diatchenko, chef-d'oeuvre du fantastique russe, véritable phénomène d'édition dans les pays de l'Est, nous confronte, au fil d'une intrigue vertigineuse, à des questions essentielles sur la violence, l'amour et la nature humaine.

 

     « L'humanité se situe toujours à la frontière de forces incontrôlables qui agissent de manière autonome. Nous nous retrouvons dans une impasse en imaginant nous libérer quand nous tentons de chasser toutes les méchantes bêtes qui peuplent la caverne du monde souterrain de l'âme. »

 

Jung, les archétypes de l'inconscient collectif
 
    Critiques    
     Pavla, petite assistante de télévision, se projette toutes les nuits en rêve dans la peau d’une daine, un paisible animal de la Caverne. Car dans son monde, toute la population passe ses périodes de songes dans ce lieu, sous une forme animale, prédateur ou proie, grâce à l’invention d’un savant local. Et comme chacun défoule ainsi ses pulsions, toute violence a disparu de la vie réelle, d’un monde désormais sans crime ni guerre.

     En préparant un documentaire sur Raman Kovitch, un metteur en scène de théâtre, Pavla reconnaît le prédateur auquel elle a anormalement échappé trois nuits de suite. Ces faits attirent l’attention du trimagistère, l’organisme chargé de la surveillance de la Caverne, qui fait alors passer des examens à la jeune femme et la suit de près, un de ses agents devenant même son amant. Mais lorsqu’elle croit être la cible d’un groupe inconnu capable d’attenter à sa vie, bascule-t-elle dans la folie comme une partie de son entourage le pense ou devient-elle l’enjeu d’un combat entre le trimagistère et les ennemis de celui-ci ?

     Avec La Caverne, Marina et Serguei Diatchenko, auteurs ukrainiens, explorent un thème classique de la science-fiction, la dystopie, par le biais de l’inconscient collectif Jungien. Le contrôle des rêves permet une société apparemment sans violence, mais on découvre vite les dérapages possibles, et ce pouvoir absolu, bien plus fin que celui exercé par Big Brother dans 1984, questionne intelligemment le lecteur : ce monde paisible est-il si idyllique ? Faut-il préserver les mystères de la Caverne pour le bien commun ou prendre le risque de tout révéler, comme le projette Kovitch ? Ce lieu, qui reproduit les rapports de force dominant/dominé, ne crée-t-il pas une nouvelle source d’aliénation ?

     Toutes ces questions sont abordées au long d’une intrigue réussie, parcourue par des personnages oscillant entre la froideur, le mystérieux et le détestable. On regrettera juste quelques longueurs, le manque d’explication de certains faits et un style (ou une traduction ?) pataud(e) par moment. Mais ces défauts sont largement compensés par la grande originalité de l’histoire et son traitement passionnant.






René-Marc DOLHEN
Première parution : 22/3/2009 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70951 livres, 81380 photos de couvertures, 66147 quatrièmes.
8471 critiques, 38115 intervenant·e·s, 1488 photographies, 3725 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.