Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Au-delà de nulle part

Jacques ATTALI


Illustration de Jocelyne RIVIÈRE

FAYARD (Paris, France)
Dépôt légal : mai 1997, Achevé d'imprimer : mai 1997
Roman, 352 pages, catégorie / prix : 120 F
ISBN : 2-213-59666-2
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     Dans une semaine, la comète Swift-Tuttle entrera en collision avec la Terre et provoquera une explosion un milliard de fois plus puissante que celle qui détruisit Hiroshima. Toute forme de vie disparaîtra.
     Tel est le message que reçoit un jeune Américain sur Internet. Un message prétendument venu de 2126, une semaine avant l'impact.
     Ce scénario apocalyptique n'est pas fantaisiste : cette énorme comète frôlera effectivement la Terre le 14 août 2126 et le pire n'est pas impossible.
     Son interlocuteur lui lance un appel au secours : lui seul, explique-t-il, peut sauver la planète, s'il découvre à temps et transmet aux hommes du futur les secrets de la plus vieille tribu d'Amérique : les indiens Hopis.
     Quelles sont les relations entre une future Apocalypse et les plus anciens mythes indiens ? Peut-on venir nous parler depuis l'avenir ? Que ferait l'humanité confrontée à l'imminence de sa disparition ? Cette comète n'est-elle qu'un symbole de la folie des hommes ?
     Une jeune Indienne semble avoir la réponse à toutes ces questions. Roman d'amour, récit d'anticipation, charge politique, machinerie policière, suspense métaphysique : ce livre est tout cela à la fois. Mais aussi initiation aux rituels et enseignements d'une des plus profondes sagesses de tous les temps, dont la disparition ferait basculer la vie au-delà de nulle part.
Critiques
     Un scientifique récemment plaqué reçoit sur Internet un message venu du futur, lui demandant de trouver les tablette sacrées des Indiens Hopis, fournissant le code de mise à feu d'un stock de bombes H abandonnées sur orbite, seules capables de détourner la comète qui menace de détruire toute vie sur terre le 14 août 2126. Cela fournit prétexte à un peu de romanesque façon roman-photo, et à quelques aperçus de l'avenir, « dommages » ou guerre atomique due à des gamins ayant confondu d'authentiques programmes militaires avec un jeu de simulation. S'y ajoute surtout un déballage de joyeuse érudition, un peu sur les comètes, beaucoup sur les mythes hopis, assaisonnés de brillants parallèles avec la Genèse et ses traductions variables, une des nombreuses spécialités de l'auteur. Le tout est lié par un réel suspense, le message et les dialogues trans-temporels qui s'ensuivent pouvant être un canular, un test, une manipulation, une provocation, etc. Les coups fourrés ne manquent pas, et la solution, bien qu'un peu rapidement présentée, est inattendue. Quant aux remous que provoque l'affaire, ils donnent une image bien noire des méthodes du pouvoir dans un pays réputé démocratique, méthodes faites de coups tordus et de liquidations expéditives, image dont on voudra espérer qu'elle n'est pas trop liée à d'anciennes fonctions de l'auteur.

     Bref, c'est un thriller d'été. Écrit pour être dévoré mais avec de la science, et même de l'anticipation. Et du politique. Le tout bien ficelé. Et si cela n'en fait pas vraiment de la SF pure et dure, le cousinage est manifeste. Et comme cette parenté n'est pas répudiée, loin de là, on ne peut que se réjouir, et passer un bon moment, sans mauvaise conscience ni snobismes de happy fews dépossédés.

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/9/1997 dans Galaxies 6
Mise en ligne le : 29/4/2009

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78549 livres, 90709 photos de couvertures, 74512 quatrièmes.
8858 critiques, 42702 intervenant·e·s, 1656 photographies, 3770 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.