Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
36 marches jusqu'en enfer

Sébastien GOLLUT


Illustration de ZARIEL

GRIFFE D'ENCRE (Bréchamps, France), coll. Recueil n° 10
Dépôt légal : mars 2011, Achevé d'imprimer : mars 2011
Première édition
Recueil de nouvelles, 144 pages, catégorie / prix : 11,50 €
ISBN : 978-2-917718-26-1
Format : 13,0 x 20,0 cm
Genre : Fantastique

Ouvrage sous-titré : "Le Chemin de croix d'un iconoclaste".


Quatrième de couverture
     Vous vous appelez Vincent Lamoul, vous descendez aux enfers. Si vous craignez que le pavage de bonnes intentions soit trop glissant, tapez 0. Sinon tapez 666.
     Vous vous retrouvez devant un escalier en colimaçon. L’aventure vous tente : allez à la page 1. Vous avez peur des escaliers ou des enfers ou des bonnes intentions, ou des trois à la fois : prenez le bouquin sur la pile d’à côté. Vous voulez découvrir quel dieu a les boules, allez à la marche 6. Vous vous demandez pourquoi l’on engage des poulets dans les services secrets, allez à la marche 16. Vous voulez tout savoir des nains qui creusent, allez à la marche 26.
     Survivrez-vous à l’enfer ? L’enfer vous résistera-t-il ? Vous le saurez si vous atteignez la dernière marche.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Les Déchus du Ciel, pages 11 à 14, nouvelle
2 - Crop Circle, pages 14 à 17, nouvelle
3 - Le Nuage qui jouait les amuseurs publics, pages 17 à 20, nouvelle
4 - Lâcher de ballons, pages 20 à 23, nouvelle
5 - Ceux qui ne manquaient pas d'air..., pages 23 à 26, nouvelle
6 - 6e marche, première station, pages 27 à 28, nouvelle
7 - Le Dieu qui avait les boules, pages 29 à 32, nouvelle
8 - Un petit coin-coin de paradis, pages 32 à 35, nouvelle
9 - Jeu, set et patch, pages 35 à 39, nouvelle
10 - Contes et mécomptes, pages 39 à 43, nouvelle
11 - Expectative et bouleversements, pages 43 à 44, nouvelle
12 - 12e marche, seconde station, pages 45 à 46, nouvelle
13 - Tom Trofette a-t-il déménagé ?, pages 47 à 51, nouvelle
14 - Morceau de choix, pages 51 à 53, nouvelle
15 - Kit de sutures, pages 54 à 57, nouvelle
16 - Cot, cot, codé !, pages 57 à 59, nouvelle
17 - www.Troque-Mitaine.com, pages 59 à 63, nouvelle
18 - 18e marche, troisième station, pages 65 à 66, nouvelle
19 - I, rebut, pages 67 à 71, nouvelle
20 - Le Démon de 15 h 23, pages 71 à 75, nouvelle
21 - La Machine à voyager dans le thon, pages 75 à 80, nouvelle
22 - Petite possession domestique, pages 80 à 83, nouvelle
23 - Les Bousiers de l'impossible, pages 83 à 86, nouvelle
24 - 24e marche, quatrième station, pages 87 à 88, nouvelle
25 - Urbain, l'enfant sauvage, pages 89 à 92, nouvelle
26 - Un nainposteur, pages 92 à 95, nouvelle
27 - Là où le caisson cryo gène, pages 96 à 97, nouvelle
28 - Taupes in Hambourg, pages 97 à 100, nouvelle
29 - L'Œuvre d'une vie, pages 101 à 105, nouvelle
30 - 30e marche, cinquième station, pages 107 à 108, nouvelle
31 - Tousseul et le bon génie, pages 109 à 112, nouvelle
32 - Faut pas décloner !, pages 112 à 116, nouvelle
33 - Le Miracle du pop-corn, pages 117 à 120, nouvelle
34 - Jingle Balls, pages 121 à 125, nouvelle
35 - De l'art et de la manière de descendre avec panache, pages 125 à 130, nouvelle
36 - 36e marche : Panorama sur l'enfer, pages 131 à 132, nouvelle
37 - Chanson cachée, pages 139 à 141, nouvelle
Critiques
     Deux ans après la Répulsion de Karst Olenmyl, novella parue chez Griffe d'Encre, Sébastien Gollut revient avec 36 marches jusqu'en enfer chez le même éditeur. D'emblée la question se pose au lecteur qui attaque cette descente aux enfers : que fait cet ouvrage dans une collection intitulée recueil ? En effet, après un court prologue, chaque marche apparaît bien comme un chapitre avec son titre. Regroupées par six avec une dernière marche-station, elles forment des parties à thème, comme celles d'un roman. Dès les premières marches, le ton est donné : on va coller aux basques de Vincent Lamoul et essayer de bien tenir la rampe pour descendre avec lui jusqu'au Styx. Un Vincent quadra lambda, qui fait le lien entre toutes les marches, qui commente en la digérant la leçon que chacune d'elle apporte à sa banale existence. Banalité qui soudain, lui apparaît sous un jour nouveau à travers le prisme des multiples facettes de la condition humaine...
     Alors recueil de marches-nouvelles, chacune pouvant être lue indépendamment — mais de la sorte privée d'une grande partie de son sens et de sa force évocatrice — , ou véritable roman tissant sa toile comme Lamoul avale les marches, pour mieux nous emprisonner dans sa trame ? Ou mieux, le très pertinent roman morcelé, que propose une éditrice de ma connaissance pour décrire l'objet ?
     Au lecteur de trancher. Pour moi, cette œuvre originale et forte est un tout ; j'ai englouti ces marches une à une en suivant Lamoul, stimulé par ses révélations philosophiques. Une construction en spirale donc, avec des stations comme un chemin de croix crypté descendant dans une... crypte jusqu'au bout mystérieuse. Le tout servi par une écriture précise, soignée, au phrasé ciselé et au vocabulaire haut en couleurs. Mais jugez plutôt :

     Que va-t-il choisir cette fois-ci ? L'éventail des plaisirs démoniaques est vraiment large, et il en est peu que Schlomo n'ait essayé : l'art délicat des femelles vampires, exigeantes, pâles aux cheveux noirs, le sexe comme une esquisse au fusain ; les caprices toujours surprenants des succubes névrosés ; l'instabilité des démones tempétueuses, aux cheveux de feu et aux lèvres incendiaires ; les petites fées à l'âme noircie, perverties jusqu'à l'os, qui mènent la tâche à quatre ou cinq ; ou ces tentatrices outrancières, aux formes pleines et au torse couvert de mamelles, comme des rangées de petits monts qui ne rêvent que d'être conquis...

     Ces quelques volées de marches vous emmènent aux enfers dans un joyeux foutoir, comme Lamoul le constate lui-même. Foutoir jouissif pour le brave Vincent, peut-être, mais pour le lecteur, mécanisme horloger parfaitement maîtrisé — noblesse et clichés nationaux obligent — par cet auteur suisse qui nous livre aussi de grands moments de rire. Recueil ? Roman morcelé ? Alien littéraire ? Peu importe lecteur, le dernier Gollut est un texte novateur à découvrir d'urgence !

Olivier MAY
Première parution : 16/4/2011 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72576 livres, 86312 photos de couvertures, 67902 quatrièmes.
8501 critiques, 39064 intervenant·e·s, 1500 photographies, 3731 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.