Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 178

REVUE


Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 178 


Illustration de Laurine SPEHNER

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 178
Dépôt légal : avril 2011
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 10 $
ISBN : néant   
Genre : Imaginaire

Numéro de printemps.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Joël CHAMPETIER, Éditorial, pages 3 à 4, Éditorial
2 - Geneviève BLOUIN, Ce qui reste de l'ange, pages 7 à 12, Nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
3 - Adriana LORUSSO, Le Chasseur et la proie, pages 13 à 27, Nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
4 - Yves MEYNARD, Un ange noir, pages 29 à 61, Nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
5 - Grégoire MALLARD, Dernières Paroles à la Havane, pages 63 à 81, Nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
6 - Vincent AUBRY, Un pied devant l'autre, pages 83 à 100, Nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
7 - Mario TESSIER, Le Docteur Épouvante entre le Marteau et l'Enclume, pages 101 à 110, Nouvelle, illustré par Mario GIGUÈRE
8 - Jocelyn BÉRUBÉ, Médias et SF : la fiction dépasse-t-elle la réalité ? Présence des médias dans la science-fiction de Jean-Pierre April, pages 111 à 122, Article, illustré par Suzanne MOREL
9 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible : La Vallée de l'inquiétante étrangeté ou est-ce bien vous, Mr Roboto ?, pages 123 à 143, Article, illustré par Suzanne MOREL
10 - Philippe-Aubert CÔTÉ & Richard TREMBLAY, Les Littéranautes, pages 145 à 148, Critique(s)
11 - COLLECTIF, Lectures, pages 149 à 160, Critique(s)
 
    Critiques    
     Un numéro de Solaris dominé de la tête et des épaules par « Un ange noir » d'Yves Meynard, qui, malheureusement, ressemble fort au début d'un roman. Dans cette assez longue nouvelle à la fin caudalopisciforme (j'invente, si je veux !), on suit dans un monde futuriste revenu à l'âge du Trône de fer le parcours d'un bâtard qui va assister au mariage de son frère aîné. Un texte aux enjeux d'une rare opacité, à l'érotisme convaincant, qui vaut d'être lu. On notera que les dialogues « contemporains » détonent tout en correspondant au monde décrit par l'auteur (résultat étrange qui, d'une certaine façon, impressionne). Mario Tessier, lui, nous propose une watchmenerie (en sus de son habituel et formidable article, ici sur les robots) : « Le Docteur Epouvante entre le Marteau et l'Enclume ». C'est rigolo, mais ça urine trois gouttes à vingt centimètres des pieds de l'auteur. « Le Chasseur et la proie » d'Adriana Lorusso est un texte de SF lu mille fois, où un personnage odieux (plus ou moins tombé d'un roman de Iain Banks) s'intéresse à des chasses du comte Zaroff dont il va évidemment devenir la proie, chute qu'on devine dès la huitième ligne. Heureusement, c'est plutôt agréable à lire. « Dernières paroles à la Havane » de Grégoire Mallard contient les idées prospectives les plus idiotes du trimestre, un tour de force. « Ce qui reste de l'ange » de Geneviève Blouin est une question dont la réponse est : « Rien ». Et il ne reste pas davantage du texte une fois qu'on a fini de le lire. « Un pied devant l'autre » de Vincent Aubry est assez réussi dans son genre. Un texte pas prétentieux, plutôt bien mené, un bon moment de détente autour d'un spécialiste de l'immobilier qui croit avoir trouvé une affaire en or, seul problème : l'affaire est habitée par une famille mexicaine réellement indélogeable.

     Le volet critique final est très en dessous des standards habituels de la revue.

Thomas DAY
Première parution : 1/7/2011 dans Bifrost 63
Mise en ligne le : 9/2/2013


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67662 livres, 69868 photos de couvertures, 62610 quatrièmes.
8101 critiques, 36066 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.