Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Romans terrifiants

ANTHOLOGIE




Robert LAFFONT (Paris, France), coll. Bouquins
Dépôt légal : 1987
Anthologie, 980 pages
ISBN : 2-221-04257-3   



    Quatrième de couverture    
     Surgi de l'au-delà, un casque géant tombe dans la cour d'honneur du Château d'Otrante et tue le fils du prince. Des guerriers de marbre descendent de leur socle et saignent du nez. Venus d'Angleterrre à leur suite, un cortège de nonnes sanglantes, de spectres bruyants, de moines impudiques, d'inquisiteurs masqués, et d'orphelines ravies à leur couvent ou à leur fiancé...
     Ce roman noir « terrifiant » déploie son concert de gémissements et d'enlèvements, de viols et d'assassinats dans un décor de cachots, caveaux, confessionnaux, cimetières, châteaux et monastères baignés par la lune ou assaillis par l'orage.
     De cette masse de prodiges et méfaits entretenus par le fol engouement du public, émerge l'inspiration de quatre maîtres incontestés. Horace Walpole, initiateur du genre avec Le Château d'Otrante (1764), Ann Radcliffe, spécialiste du surnaturel expliqué, et dont Le Confessionnal des Pénitents Noirs (1797) montre le triomphe de l'amour sur l'inquisition et ses chambres de tortures. Avec Le Moine (1795) de Matthew Gregory Lewis, l'intervention directe du diable porte le surnaturel à l'incandescence et l'amour jusqu'au blasphème. Le roman de la terreur a cédé la place au roman du Mal. Un Mal, qui, dans Melmoth ou l'homme errant (1820) de C.R. Maturin, va quitter les lieux de l'inspiration gothique pour écraser des hommes sous leur destin aux quatre coins du monde.
     Parmi les nombreux écrivains que le Roman Noir terrifiant a fascinés à l'aube du romantisme, de Balzac à Baudelaire en passant par Charles Nodier, Victor Hugo et George Sand, on retiendra l'auteur des célèbres Contes. Les Élixirs du Diable (1816) d'Hoffmann constitue l'hommage du Romantisme à un genre qu'on jugera frénétrique et mal famé.

FRANCIS LACASSIN

    Sommaire    
1 - Francis LACASSIN, Quand les statues saignaient du nez, pages I à XIV, préface
2 - Horace WALPOLE, Le Château d'Otrante (The Castle of Otranto), pages 2 à 80, nouvelle, trad. Dominique CORTICCHIATO
3 - Ann RADCLIFFE, L'Italien ou le confessionnal des pénitents noirs (The Italian or the confessional of the black penitents), pages 85 à 225, roman, trad. Narcisse FOURNIER
4 - Matthew G. LEWIS, Le Moine (The Monk), pages 229 à 405, roman, trad. Léon de WAILLY
5 - Ernst Theodor Amadeus HOFFMANN, Les Élixirs du diable (Die Elixieren des Teufels), pages 409 à 623, roman, trad. Olivier BOURNAC & Alzir HELLA
6 - Charles R. MATURIN, Melmoth ou l'homme errant (Melmoth the wanderer), pages 627 à 943, roman, trad. Jean COHEN

 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69407 livres, 77748 photos de couvertures, 64498 quatrièmes.
8384 critiques, 36812 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.