Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Dragons de sa majesté

Naomi NOVIK

Titre original : Temeraire : His Majesty's Dragons, 2006

Cycle : Téméraire  vol. 1 

Traduction de Guillaume FOURNIER
Illustration de Dominic HARMAN

FRANCE LOISIRS (Paris, France), coll. Fantasy
Dépôt légal : mai 2009
Roman, 490 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 978-2-298-02207-0   
Genre : Fantasy


Autres éditions
   FRANCE LOISIRS, 2009
   POCKET, 2009, 2014
   Le PRÉ AUX CLERCS, 2007
   in Téméraire - L'intégrale I, 2013

    Quatrième de couverture    
     Les guerres napoléoniennes font rage, le jeune capitaine Will Laurence vient de capturer une frégate française et sa cargaison : un oeuf de dragon très rare. Les dragons sont utilisés dans les combats aériens par la plupart des nations. Mais celui que va découvrir Will n'est pas tout à fait comme les autres... Ainsi commence l'histoire d'une amitié indéfectible entre le fabuleux dragon Téméraire et son jeune pilote. Ensemble, ils vont devoir lutter contre un Bonaparte plus audacieux que jamais !

     Naomi Novik est née à New York en 1973. Diplômée de littérature anglaise et d'informatique, elle a participé au design et au développement de jeu vidéo. Passionnée de fantasy, mordue d'Histoire, elle porte un grand intérêt à la période napoléonienne et a un penchant tout particulier pour les romans de Patrick O'Brian et de Jane Austen.

    Prix obtenus    
Locus, premier Roman, 2007
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition Le PRÉ AUX CLERCS, Fantasy (2007)


     Imaginez l'Histoire de notre monde si les dragons avaient existé et s'ils avaient pu, dès l'Antiquité, servir d' « aviation » aux chinois ou aux romains... C'est dans cet univers que Naomi Novik situe les aventures de Will Laurence, capitaine de la Royal Navy à l'époque des guerres napoléoniennes...
     Après avoir abordé une frégate française, Laurence y découvre un œuf de dragon sur le point d'éclore. Comme il n'est pas envisageable de faire perdre une telle arme potentielle à l'Angleterre, comme un dragon doit être harnaché dès sa naissance pour être apprivoisable et comme celui qui lui passe le harnais devient illico son pilote définitif, Laurence se voit contraint d'unir son destin au jeune dragon qu'il appelle Téméraire, sachant qu'il renonce ainsi à sa brillante carrière d'officier marin...

     Il est difficile de croire que l'Histoire soit si peu divergente de la nôtre à partir d'un bouleversement aussi profond et ancien que celui qui sert de prétexte à ce roman. Il faudrait sans doute invoquer une sorte d' « inertie » de la trame temporelle — à la manière de Poul Anderson dans La Patrouille du temps — pour justifier que l'aspect géopolitique du monde soit quasi identique à celui que nous connaissons.
     Mais peu importe. L'auteur ne cherche aucunement à justifier le contexte de son livre. Elle se contente d'imaginer — avec un évident plaisir — une aventure spectaculaire et éminemment divertissante.
     Si la relation d'interdépendance entre un humain et un dragon n'est pas une idée neuve, Novik a le mérite de rendre attachante cette amitié indissoluble. Parmi les traits saillants de son récit, on relèvera la mauvaise réputation attachée aux aviateurs, qui n'ont pas le prestige qu'on leur suppose habituellement, ce qui explique la mauvaise volonté avec laquelle Laurence se voit obligé de les rallier ; on notera aussi comment les dragons sont de véritables navires volants, avec tout un équipage complet comprenant hommes de ventre, hommes d'échine, fusiliers ou vigie ; on verra qu'il existe de multiples races de dragons, aux aptitudes variées, et comment Téméraire, d'une race exceptionnelle, découvre peu à peu ses propres facultés ; enfin, on assistera aux entraînements, à des missions de sauvetage et, bien sûr, à des combats...
     Bref, sans être bouleversant, Les Dragons de sa Majesté est un roman d'aventures militaires tout à fait sympathique, une jolie histoire d'apprentissage et d'amitié, certes assez prévisible mais contée avec suffisamment de fougue pour retenir l'attention jusqu'à la dernière page. Un roman qu'on pourra conseiller aussi aux jeunes amateurs de fantasy, dès onze ans.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 9/7/2007
nooSFere




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67682 livres, 69897 photos de couvertures, 62630 quatrièmes.
8101 critiques, 36074 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.