Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Flibustière !

Johan HELIOT


Cycle : Les Aventures d'Alexia Dumas vol. 1 


Illustration de Didier GRAFFET

L'ATALANTE (Nantes, France), coll. Le Maedre
Dépôt légal : mai 2012
208 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 978-2-84172-593-9   



    Quatrième de couverture    
     1797
     Aristide Dumas embarque à La Rochelle avec sa femme et sa fille à destination des Caraïbes. Peu avant leur arrivée, sa femme meurt en mettant au monde un garçon, et leur navire, La Destinée, est abordé par un corsaire. Le destin d’Alexia est scellé.
     À douze ans, déguisée en garçon, elle rejoint la communauté des frères Lafitte, célèbres flibustiers établis à l’embouchure du Mississipi, pour garantir sa survie et celle de son jeune frère...
     Dès lors elle sillonnera le golfe du Mexique et la mer des Ca raïbes pour faire sortir son père de prison, libérer le corsaire Logan des griffes de l’affreux Bonnafé et se lancer dans la flibuste à son compte.

     De batailles en trahisons, voici le premier livre des aventures d’Alexia Dumas, flibustière, une héroïne prise dans la tourmente de la colonisation en Amérique, avec en fil rouge le combat pour l’abolition de l’esclavage et l’émancipation par tous les moyens.
 
    Critiques    

     Jehan Heliot, après sa série Le Tempestaire, (Coll. Baam !) où il aborde l'univers maritime, entre franchement, avec Flibustière !, dans le monde des pirates, corsaires et autres coureurs de mers.

     Sur La Destinée, un nom bien choisi, celle d'Alexia Dumas, âgée de huit ans, va se jouer. Alors que le navire fait route vers Saint-Domingue, sa mère accouche d'un petit garçon, le bateau est arraisonné par le capitaine Logan, un flibustier. Aristide Dumas, son père, négocie avec les vainqueurs. La cargaison de La Destinée est envoyée par le Directoire à Toussaint Louverture, cet esclave noir qui lutte pour la liberté des siens. Celui-ci n'appréciera pas du tout de se faire voler son bien. Aristide installe sa famille, sans son épouse morte en couches, à Saint-Domingue.
     Alexia grandit la tête emplie des exploits des flibustiers qu'elle découvre dans Histoire générale des plus fameux pirates, un livre que son père lui a offert. Les prouesses de Mary Read et Anny Bonny enflamment son imagination.
     Toussaint Louverture subit des revers. Capturé, il est emprisonné au fort de Joux, dans le Jura, où il mourra. Aristide et sa famille fuient vers Santiago de Cuba.
     Quelques années plus tard, un serviteur de Toussaint, qui l'a assisté jusqu'à sa mort, revient porteur d'une lettre. C'est Alexia qui le reçoit. Le message évoque l'existence d'un trésor. Mais, avant qu'elle puisse l'en avertir, Aristide est emprisonné. Sa fille doit échapper aux espions de Bonaparte. Celui-ci, qui a besoin d'argent pour financer ses guerres, a eu connaissance de la fortune de Toussaint. Elle se réfugie à Barataria, le territoire des frères Lafitte...

     Avec Flibustière !, Johan Heliot conjugue de manière savoureuse la grande Histoire d'une partie des Antilles au début du XIXe siècle, tous les ingrédients du roman épique d'aventures maritimes et des zestes de fantastique du plus bel effet. Il décrit la société de cette époque, anime des personnages authentiques dont il fait partager des aventures réelles pimentées de fiction. Ainsi, il prend pour élément constitutif de son intrigue, la guerre menée par Toussaint Louverture, un esclave, qui amènera à la création de la république d'Haïti. Il prend en compte l'évolution historique et sociale dans cette partie du monde, entre Caraïbes, Nouvelle-Orléans et Mexique. Il fait revivre cette période où les frères Lafitte contrôlaient tout le commerce à partir de leur royaume de Barataria, s'enrichissant du commerce des esclaves. Johan Helliot relate, avec brio, la colonisation en Amérique, les luttes pour l'abolition de l'esclavage, l'évolution des mœurs et le besoin de liberté initié par la Révolution Française...

     Pour l'animation de son intrigue, l'auteur retient une jeune fille qui, malgré ses huit ans au début du récit, devient une jeune fille fascinée par l'aura de prestige dont on a paré les flibustiers et autres corsaires. Appelée à faire face seule à nombre de difficultés, elle apprendra ce monde, ses us et coutumes, à son détriment, parfois.

     L'auteur rend un hommage appuyé à Alexandre Dumas, tant par le choix des patronymes de ses personnages que par la vitalité de son récit, la succession des actions qui donne un tempo alerte aux péripéties et rebondissements, aux batailles et trahisons.
     Cependant, Johan Heliot n'idéalise pas. Il décrit une réalité, les choix commandés par l'appât du gain, les mauvais traitements que subissaient les marins face aux brutes alcoolisées qui leur servaient d'officiers.
     Le livre est illustré avec une carte de 1758 présentant le Golphe du Mexique et les Caraïbes.

     Johan Heliot signe, avec Flibustière !, un magnifique récit qui se double d'une leçon d'histoire et de géographie attractive. Donnée ainsi, dans le système éducatif, il ne fait nul doute qu'elle emporterait l'adhésion des élèves pour une étude approfondie de ces matières.


Serge PERRAUD
Première parution : 24/7/2012 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66519 livres, 67224 photos de couvertures, 61372 quatrièmes.
8090 critiques, 36385 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.