Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Rives de Mort

Thomas Michael DISCH

Titre original : Getting Into Death and Other Stories, 1976
Première parution : Alfred A. Knopf, février 1976

Traduction de Jacqueline HUET
Illustration de KNACK

Henri VEYRIER (Paris, France), coll. Off
Dépôt légal : 4ème trimestre 1978, Achevé d'imprimer : 23 octobre 1978
Première édition
Recueil de nouvelles, 336 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-85199-183-3
Format : 13,3 x 21,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     À la fois drôle et tragiques, bizarres et incisives, ces Rives de mort témoignent d'un univers singulier et révèlent un grand écrivain. Thomas M. Disch, romancier américain, est déjà très connu en France comme auteur de science-fiction. 334 et Camp de concentration sont considérés comme des chefs-d'œuvre du genre.
Les seize nouvelles qui composent le présent recueil explorent les bords de mort qui hantent la conscience contemporaine. Qu'il s'agisse de l'auteur de best-sellers sentimentaux vivant ses derniers instants sur un lit d'hôpital, de l'Apollon coqueluche des restaurants à la mode, du frère et de la sœur retrouvant un rêve mutuel le temps d'un après-midi dans un cimetière, ou de l'incident qui vient changer la vie d'un projectionniste, Disch opère sur les fantasmes de notre temps en véritable « mécanicien du rêve ».
     Avec Rives de mort, Thomas M. Disch prend place parmi les meilleurs « ironistes » de la jeune littérature américaine aux cotés de Kurt Vonnegut, Donald Barthelme ou Robert Coover.

    Sommaire    
1 - La Rive asiatique (The Asian Shore), pages 5 à 53, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
2 - Apollon (Apollo), pages 55 à 63, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
3 - Les Oiseaux (The Birds), pages 65 à 75, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
4 - Couleurs (The Colours), pages 77 à 92, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
5 - Mort et la jeune fille solitaire (Death and the Single Girl), pages 93 à 107, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
6 - Saluez les couleurs ! (Displaying the Flag), pages 107 à 123, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
7 - Plumes des ailes d'un ange (Feathers from the Wings of an Angel), pages 125 à 138, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
8 - Rives de mort (Getting into Death), pages 139 à 184, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
9 - Vite hâtons-nous de gagner le portail d'ivoire (Let Us Quickly Hasten to the Gate of Ivory), pages 185 à 209, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
10 - Le Maître du retable de Milford (The Master of the Milford Altarpiece), pages 211 à 232, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
11 - La Persistance du désir (The Persistence of Desire), pages 233 à 240, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
12 - La Planète Arcadie (Et in Arcadia Ego / The Planet Arcadia), pages 241 à 260, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
13 - Quinconces (Quincunx), pages 261 à 274, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
14 - Esclaves (Slaves), pages 275 à 294, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
15 - Oui (X: Yes), pages 295 à 304, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
16 - Joycelin Shrager Story (The Joycelin Shrager Story), pages 305 à 336, nouvelle, trad. Jacqueline HUET
 
    Critiques    

     VOIX IN/VOIX OFF

     La collection OFF, dirigée par Tony Cartano, est une de ces portes étroites par où la culture vivante de l'Amérique s'insinue dans l'univers feutré qui nous enserre. Après son fameux zine CONTRORDRE, Cartano appâté par la culture anglo-saxonne nous a donné Las Vegas Parano de Hunter, une anthologie de textes du « nouveau journalisme » pratiqué dans Rolling Stones (deux merveilles), et maintenant Dish. Une collection qui voit dans la conjonction de la SF et du mainstream non pas les prémisses d'une dissolution mais la création d'un horizon d'attente neuf. Peut-on envisager dans cette perspective les textes de Dish ? L'ensemble constitue une anthologie thématique, portant sur les relations humaines : intersubjectives (les couples, leurs variations) et/ou mettant en jeu une métaphysique (présence de la Mort). Mort, moins comme une fin qu'avènement de l'entropie — ce qui relie les deux thèmes de la mort et de la fin des relations humaines. Thèmes qu'il avait déjà abordés dans les œuvres SF et Fantastiques, par quoi le lecteur le connaissait (334, Territoires de l'Inquiétude, Génocides, Camp de concentration, etc). Dans ce recueil, une seule œuvre SF « la Planète arcadie » petit chef-d'œuvre, et une proche du Fantastique dischien habituel : l'excellent « Portail d'ivoire ». Toutes les autres se situent dans le cadre des mondes « non marqués » de la littérature « générale ». Là aussi, pourtant, la narration fonctionne sur les mêmes critères : présentation biaisée d'un univers peu à peu envahi par la prolifération d'une fiction. Mais dans ces textes qui ne renvoient qu'au « degré zéro » de l'imaginaire (le monde mimétique du « réel ») le résultat de ce fonctionnement textuel est surprenant. Décevant.
     Chaque lecteur a ses stratégies d'approche d'un texte, d'un genre, d'un auteur : elles ne sont jamais arbitraires, on attend d'un auteur, d'un genre, quelque chose, même si c'est vague. Ici, le lecteur (que je suis) est frustré. La magie dischienne ne me paraît jouer que dans le cadre des genres marqués (SF ou FM). En « littérature » ces textes me semblent n'être que pâles copies. Dans le monde du « réel » ça se grippe. Deux hypothèses. Soit je ne suis qu'un lecteur routinier, moutonnier ; soit certains auteurs ne réussissent à aller au bout de leur imagination qu'en transgressant des genres codés, qu'ils subvertissent, et dans cet acte, leur originalité se déploie, alors qu'ils ne peuvent poser leur voix dans le bruit de fond du mainstream. Question à se poser après les essais de Bradbury, de Dick, de Ellison, et leur relatif échec. Mais pour connaître Dish, livre indispensable.

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/2/1979 dans Fiction 298
Mise en ligne le : 18/3/2012


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70912 livres, 81241 photos de couvertures, 66102 quatrièmes.
8470 critiques, 38085 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3724 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.