Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Dans les veines

Morgane CAUSSARIEU



Illustration de Bastien LECOUFFE-DEHARME

MNÉMOS (Saint-Laurent d'Oingt, France), coll. Dédales n° (29)
Dépôt légal : septembre 2012, Achevé d'imprimer : septembre 2012
312 pages, catégorie / prix : 19,50 €
ISBN : 978-2-35408-144-7
Format : 15,5 x 23,5 cm  
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
« Les gentis vampires,
ça n'existe pas »
 
La canicule enflamme les nuits bordelaises. Une bande de camés dévaste un supermarché. Et tandis que l'on repêche des cadavres exsangues dans la Garonne, des filles perdues poussent leur dernier soupir sur le son du Bathory, nouveau repaire de la faune nocturne. Chargé d'enquêter sur ces événements, le lieutenant Baron suit la trace de tueurs dégénérés avides de sexe, de drogue et de rock'n'roll, bien décidés à saigner la cité girondine.
Vampires... Le mot, absurde, échauffe les esprits, sans que personne n'ose encore le prononcer. Et alors que l'investigation piétine, Lily, la propre fille de Baron, s'entiche de l'inquiétant Damian, pensant trouver dans cette passion toxique un remède à son mal-être.
 
POUR PUBLIC AVERTI
 
Si Dans les veines ne s'interdit rien, c'est pour mieux revenir à l'essence première du vampire : un être amoral, violent, à l'érotisme déviant. Le récit emprunte au cinéma gore son esthétique de la démesure, et se nourrit de la culture underground. Il redonne ainsi au mythe son sombre éclat et sa sulfureuse réputation, plus proche des univers de Poppy Z. Brite et d'Anne Rice que des romans de Stephenie Meyer...
 
MORGANE CAUSSARIEU
a 24 ans, au moins autant de piercings et de tatouages, et une coiffure qui n'aurait pas déparé sur Carnaby Street dans les années 1980. C'est pourtant des Landes qu'elle est originaire, mais elle vit aujourd'hui à Paris, où son look radical, tout comme sa prose, n'ont pas fini de choquer la société bienpensante. Dans les veines est son premier roman, et son écriture d'une méticulosité jouissive s'amuse à pervertir les relations entre les êtres à une époque où le phénomène Bit-Lit s'acharne à assagir le mythe vampirique.
 
    Critiques    
 
     La nuit, Bordeaux a peur. La métropole girondine est terrorisée par un tueur. La jeune Lily s'en moque. Ado en mal de sensations fortes, elle traîne ses guêtres et son mal-être au lycée. Le monde est merdique, mais tout peut toujours empirer, comme lorsqu'elle rencontre au Bathory, la boîte de nuit qui sert de repaire à la frange glauque de la faune nocturne bordelaise, un beau brun ténébreux aux yeux violets répondant au doux nom de Damian. Entre les deux, c'est le coup de foudre. Lily pour les yeux de Damian, Damian pour le sang de Lily. Car Damian est un vampire, membre d'une « famille » particulière composée de Seiko, l'aguicheuse Japonaise, de J. F., le punk dont le groupe aurait pu détrôner les Sex Pistols en leur temps, et du jeune Gabriel, une âme pourrie enfermée dans un corps de gamin (sans oublier un molosse nommé Dracula). Les ennuis ne font que commencer, tant pour Damian que pour Lily et son flic de père...
     « Les gentils vampires, ça n'existe pas », annonce la quatrième de couverture. On pourrait supprimer le mot « vampire », ça serait la même chose. Dans les veines suit différents personnages, sans privilégier outre mesure l'un d'entre eux, et il en ressort une chose : ils sont tous pourris. Pas un pour sauver l'autre. Pas le beau Damian, bellâtre qui n'a rien d'un Edward Cullen ; pas le flic, Gustave Baron, père incestueux ; pas Lily, idiote romantique persuadée de trouver refuge dans la non-mort vampirique... Faune interlope, keupons, camés, vampires de pacotille ou réels... Stupre, viol, inceste, drogues, torture... Il coule du sang, de la sueur, des larmes, du sang, du sang, du sperme, de la dope et encore du sang. Ça dégouline et ça suinte de partout. On a droit à la totale. Autant avoir l'estomac bien accroché. On pourra cependant reprocher au roman quelques longueurs et une surenchère parfois fatigante dans le gore. Qu'importe : avare en concessions, Dans les veines revendique l'influence de Poppy Z. Brite, et s'affirme un coup de poing bien senti dans la face de toutes les twilighteries. Ça défoule, et tant pis si ça en incommode certains (certaines ?).
     Les âmes sensibles et les allergiques aux vampires passeront leur chemin, les autres pourront se pencher sur ce roman en forme de crachat rageur en se demandant avec curiosité ce que la jeune Morgane Caussarieu, 24 ans au compteur, pourra nous proposer par la suite. Une chose est sûre : punk's undead.

Erwann PERCHOC
Première parution : 1/1/2013 dans Bifrost 69
Mise en ligne le : 12/12/2017


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65711 livres, 64959 photos de couvertures, 60467 quatrièmes.
8089 critiques, 36020 intervenant·e·s, 1452 photographies, 3687 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.