Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Sans Honte

Gail CARRIGER

Titre original : Blameless, 2010
Première parution : Londres, UK : Orbit, 9 septembre 2010

Cycle : Le Protectorat de l'Ombrelle  vol. 3 

Traduction de Sylvie DENIS
Illustration de Stefan HILDEN

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. Orbit n° 33155
Dépôt légal : novembre 2013
Roman, 432 pages, catégorie / prix : 7,10 €
ISBN : 978-2-253-16974-1
Format : 11,0 x 18,0 cm  
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    
     Après les événements survenus en Écosse, Alexia est retournée vivre chez ses parents. La reine Victoria l’a exclue du Cabinet fantôme, et Lord Akeldama, la seule personne qui pourrait expliquer sa condition délicate, a inopinément quitté la ville. Pour couronner le tout, Alexia découvre que les vampires de Londres ont juré sa mort. Tandis que Lord Maccon met toute son énergie à boire et que le Professeur Lyall tente désespérément de maintenir la cohésion au sein de la meute Woolsey, Alexia s’enfuit en Italie à la recherche des mystérieux Templiers. Ils devraient pouvoir l’aider, à moins qu’ils ne soient plus nuisibles que les vampires. Surtout armés de pesto... Un troisième tome rythmé et fort en révélations !

     Madame Carriger réside dans les colonies et exige que son thé soit importé directement de Londres. Empruntant aussi bien à Jane Austen qu’à Charlaine Harris, la série du Protectorat de l’ombrelle connaît outre-Atlantique un immense succès.

     « Tout simplement brillant. »
     Publishers Weekly.
     « Un ravissement. »
     New York Times.

 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67674 livres, 69890 photos de couvertures, 62622 quatrièmes.
8101 critiques, 36074 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.