Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Dominion

C.J. SANSOM

Titre original : Dominion, 2012
Traduction de Georges-Michel SAROTTE

BELFOND
Dépôt légal : avril 2014
Roman, 710 pages, catégorie / prix : 23 €
ISBN : 978-2-7144-5587-1
Format : 15,7 x 24,2 cm



Quatrième de couverture
     Et si les nazis avait conquis l'Angleterre ? Et si la Seconde Guerre mondiale avait pris fin en 1940 ? Soudain, l'Histoire prend un tout autre tournant... Dans la lignée d'Un hiver à Madrid, une oeuvre magistrale, un incroyable travail de reconstitution de l'Angleterre des années 1940/1950, une uchronie de haute volée, brillant pendant britannique du Complot contre l'Amérique de Philip Roth.

     Et si Winston Churchill avait été écarté du pouvoir en 1940 ? Et si les nazis avaient alors conquis l'Angleterre ? Entre roman d'espionnage, polar historique et politique-fiction, une oeuvre magistrale où l'auteur imagine le sort d'une Europe qui aurait pactisé avec le diable. Acclamé outre-Manche, un roman captivant, aux troublantes résonances contemporaines.

     Hiver 1952. Douze ans que l'Angleterre s'est rangée du côté de Hitler après la prise de Dunkerque. Douze ans que le pays a perdu son indépendance pour devenir un dominion, un satellite de l'axe nazi. Douze ans que les services de la Résistance attendent un signe de Winston Churchill pour embraser le pays.

     Parmi eux, David Fitzgerald, fonctionnaire d'origine juive, se voit confier une mission des plus périlleuses : protéger un scientifique porteur d'un secret classé défense. Un secret capable de renverser l'équilibre du monde et que la Gestapo est bien décidée à récupérer avant lui.

     Aidé de la mystérieuse Natalia, artiste réfugiée d'Europe de l'Est, et de Ben, fougueux Écossais communiste, David va devoir prendre tous les risques pour tenter d'échapper aux sbires de l'officier Gunther Hoth. Mais est-il encore temps de changer le cours de l'Histoire ?
Critiques

         La Seconde Guerre mondiale, du haut de ses soixante-dix ans, demeure un sujet inépuisable pour les (pseudo ?) créateurs de ce début de XXIe siècle. L’Uchronie, de son côté, trône comme une cerise sur le gâteau de l’Imaginaire. L’honnête lecteur, quant à lui, a frémi avec le Fatherland de Robert Harris, ri avec Le Faiseur d’histoire de Stephen Fry, et douté de la réalité avec Le Maître du Haut-Château de Philip K. Dick.

         C. J. Sansom est, si l’on en croît ses interventions, un honnête lecteur. Il est aussi un auteur reconnu pour ses romans historico-policiers, spécialisé en Henri VIII comme un antiquaire l’est en Voltaire, son lectorat vantant sans condition ses qualités de romancier historique, tant du point de vue du nouage d’intrigue que de celui de la documentation. Admettons donc le fait comme établi.

         Étant sujet de Sa Gracieuse Majesté, on ne peut lui reprocher de mal connaître la chanson française et, plus particulièrement, le profond répertoire de notre Michel Sardou national. Erreur. S’il avait entendu ces délicieux vers : « Si les ricains n’étaient pas là / Vous seriez tous en Germany / À parler de je ne sais quoi / À saluer je ne sais qui », C. J. Sansom aurait pris conscience des écueils vers lesquels il allait voguer en se posant la question : « Et si Churchill n’avait pas été là, où serais-je ? » Pauvre homme. Faire autant de recherches documentaires, s’emballer pour entasser plus de sept cents pages d’un récit qu’on imagine aussi pénible à écrire qu’il l’est à lire, essayer de faire vivre des personnages à la fadeur insoutenable, mêlés à une histoire cousue de fil blanc pour s’apercevoir, en définitive, que le collabo anglais aurait été le jumeau du collabo français et que la résistance n’a pas de nationalité… Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, les grandes espérances finissent parfois dans le caniveau.

         Le lecteur de Bifrost sera donc éclairé de ne pas céder à sa pulsion première, et compréhensible, d’acheter cette uchronie alléchante mais très décevante. Si toutefois il ne se sentait pas la force de résister, nous lui offrons un résumé intégral en quelques lignes seulement, auquel il serait avisé de repenser avant de passer à la caisse :

         ATTENTION SPOILER

         Churchill est écarté du pouvoir, le Royaume-Uni capitule face aux nazis et entame une collaboration institutionnelle. Un fonctionnaire dont le mariage bat de l’aile est enrôlé dans la résistance. Un de ses copains de fac est interné après avoir défenestré son frère qui a aidé au développement de l’arme atomique chez les Américains. Les nazis ne sont pas au courant du projet Manhattan, mais se doutent de quelque chose et souhaitent interroger l’interné. Grâce au fonctionnaire, la résistance arrive à faire sortir l’interné du pays. Le secret est sauf. Grâce à son héroïsme, le fonctionnaire se rabiboche avec sa femme. L’amour est sauf.

         FIN DU SPOILER

         Voilà, vous savez tout. Vous pouvez maintenant acheter et lire autre chose.

Grégory DRAKE
Première parution : 1/10/2014 dans Bifrost 76
Mise en ligne le : 12/11/2022

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78609 livres, 90582 photos de couvertures, 74574 quatrièmes.
8864 critiques, 42716 intervenant·e·s, 1658 photographies, 3770 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.